Grand Prix Coupe Canada / Coupe du Québec - Michael Phelps s'en vient à Montréal

Michael Phelps, octuple médaillé d’or des Jeux olympiques à Pékin
Photo: Agence France-Presse (photo) Michael Phelps, octuple médaillé d’or des Jeux olympiques à Pékin

Montréal aura droit à de la belle, grande et prestigieuse visite bientôt alors que le champion nageur Michael Phelps viendra y participer à deux épreuves.

L'octuple médaillé d'or des derniers Jeux olympiques à Pékin prendra le départ du 100 mètres papillon et du 100 mètres style libre à l'occasion du Grand Prix Coupe Canada / Coupe du Québec qui se déroulera du 18 au 21 juin, à la piscine du Parc olympique. L'événement regroupera plus de 600 nageurs, en provenance notamment du Canada et des États-Unis. Phelps concourra samedi et dimanche.

«On espère toujours mettre la natation sur la page principale. C'est important pour nous parce que ça permet à tous les jeunes de rêver. Avoir Michael ici, ça donne à la compétition une envergure plus grande qu'à la normale», a déclaré hier le directeur général de Natation Canada et entraîneur national, Pierre Lafontaine, qui prédit qu'en raison de la nature du GP et de son emplacement, Phelps sera sans doute tenté de revenir ces prochaines années.

Cela dit, il ne s'agira pas pour ses adversaires de se laisser impressionner outre mesure. «Notre job, c'est de le battre. C'est simple. Il a deux bras et deux jambes comme tout le monde», a ajouté Lafontaine.

L'idée d'inviter celui qui est peut-être le meilleur nageur de l'Histoire est née en novembre dernier. «Au début, on s'est dit que ça ne marcherait pas. Puis, on a songé que si on n'essayait pas, il était sûr qu'on ne réussirait pas», raconte Anton Vogler, président du Club de natation des piscines du Parc olympique. L'entraîneur de Phelps, Bob Bowman, étant lié d'amitié avec plusieurs entraîneurs canadiens, dont Lafontaine et Justin Finney du CNPPO, «une belle relation de confiance s'est établie. Michael voulait voir le programme de la compétition et déterminer si elle cadrait dans son calendrier. Il est très sollicité. Trois semaines plus tard, c'était ficelé. Ça fonctionne d'autant mieux pour lui que Montréal n'est qu'à une heure de vol de Baltimore», le domicile du nageur.

Depuis, il s'en est passé des choses dans la vie de Phelps. En février, après qu'un journal britannique eut publié une photo de lui avec une pipe à marijuana — il a parlé de «manque de jugement» et a accepté la sanction —, il a été suspendu pour trois mois par la Fédération de natation des États-Unis, et n'a renoué avec la compétition qu'à la mi-mai. Son passage à Montréal s'inscrit dans sa préparation pour les qualifications américaines, début juillet à Indianapolis, en vue des Championnats du monde FINA qui se tiennent à Rome plus tard ce même mois.

L'affiche du Grand Prix comprend aussi la crème de la natation canadienne: Annamay Pierse, Mathieu Bois, Geneviève Saumur, Stéphanie Horner, Victoria Poon et Benoît Huot, de même que les médaillés olympiques américain Peter Vanderkaay, australien Matthew Targett et trinidadien George Bovell.

À voir en vidéo