Championnat du monde de hockey - Le Canada a subi sa première défaite

Berne, Suisse — Le Canada a subi, hier, sa première défaite au championnat mondial de hockey.

Bien que son revers de 4-3 en fusillade aux mains de la Norvège ne modifie pas la position du Canada au classement, le résultat a néanmoins démontré combien la route vers la médaille d'or sera ardue.

Les deux équipes disputaient leur dernier match du tour du championnat.

Hannes Hyvonen a enfilé le but de la victoire lors de la septième ronde des tirs de barrage. Plus tôt en fusillade, Martin Saint-Louis et le Finlandais Jarkko Ruutu avaient chacun marqué deux fois.

Le Canada a récolté un point et termine au premier rang du Groupe F. Il se mesurera à la Lettonie en quarts de finale, jeudi.

La Finlande, qui voulait désespérément l'emporter en 60 minutes, a retiré son gardien dans la dernière minute de jeu, alors que l'égalité persistait.

Tuomas Pihlman, Anssi Salmela et Niko Kapanen ont marqué en temps réglementaire pour la Finlande, qui termine au deuxième rang du Groupe F. Les Finlandais joueront contre les États-Unis en quarts de finale.

Dany Heatley a réussi un doublé pour le Canada. L'autre but est allé à Jason Spezza.

Rapides, ces Finlandais

Les Canadiens s'attendaient à subir leur premier véritable test à ce championnat et les Finlandais y ont vu. Ces derniers ont en effet démontré plus de rapidité que tous les adversaires précédents du Canada.

Pihlman a ouvert la marque lorsque le défenseur canadien Braydon

Coburn a accidentellement remis la rondelle sur le bâton du défenseur, qui a aussitôt déjoué Dwayne Roloson,

à 4 min 2 s de la première période.

Salmena a doublé l'avance des siens d'un tir de la pointe qui a semblé bondir sur le gant de Derek Roy avant de terminer sa course dans le filet.

Spezza a répliqué à 16 min 2 s avec son premier du match, lors d'une supériorité numérique.

Le capitaine de l'équipe canadienne, Shane Doan, s'est vu décerner trois pénalités mineures au deuxième vingt. La troisième a mené à un but de la Finlande lorsque Kapanen a glissé la rondelle entre les jambières de Roloson, à 17 min 22 s de l'engagement.

Heatley a répliqué moins d'une minute plus tard, pendant un avantage numérique. Posté dans l'enclave, Heatley a dirigé une passe de Derek Roy derrière Pekka Rinne, réduisant l'écart à 3-2.

La deuxième s'est terminée dans la bousculade, Jarko Ruutu étant poussé par Steven Stamkos après le son du sifflet. Ruuto s'est laissé choir sur la patinoire mais l'arbitre n'a pas mordu à l'hameçon et les deux joueurs ont été pénalisés — Stamkos pour rudesse et Ruutu pour avoir plongé.

Le but égalisateur du Canada est survenu lors d'une autre attaque à cinq. Heatley a battu Rinne d'un tir du poignet à 9 min 20 s.

Autres matchs

Dans les autres rencontres disputées hier, la Suède a défait la France 6-3, pour s'assurer du deuxième rang dans le Groupe E.

Les Suédois, qui ont terminé derrière les Russes dans leur groupe avec un dossier de 3-1-0-1, affronteront les Tchèques en quarts de finale.

Fristian Huselius, Marcus Nilson, Dick Tarnstrom, Carl Gunnarsson, Johnny Oduya et Kenny Jonsson ont marqué pour la Suède. Le gardien Stefan Liv a réalisé 16 arrêts dans la victoire.

Anthoine Lussier, Pierre-Édouard Bellemare et Sacha Treille ont répliqué pour la France.

La France a terminé au dernier rang du groupe et devra disputer le tour de relégation.

Classée 18e au monde au moment d'amorcer le championnat mondial, la France a atteint son objectif principal, qui était d'accéder au deuxième tour.

La Suisse a surpris les Américains 4-3 en prolongation et la Norvège s'est inclinée 3-2 devant la Slovaquie aussi en prolongation. Enfin, le Danemark a évité le tour de relégation en s'imposant 5-2 face à l'Autriche.

À voir en vidéo