Boxe - Gaudet perd avec panache

Las Vegas — Il y a des champions du monde qui ont vécu des défenses optionnelles de leur titre beaucoup moins ardues que celle à laquelle Humberto Soto avait choisi de se soumettre, samedi soir.

Malgré une chute au tapis dès les premières secondes de l'affrontement, et en dépit d'une force de frappe déficiente, le Québécois Benoit Gaudet s'est défendu avec brio mais s'est néanmoins incliné par mise hors de combat technique au 9e round lors de son combat de championnat du monde des super-plumes du Conseil mondial de la boxe (WBC), dans le ring du MGM Grand.

Ce duel était présenté en préliminaires de l'affrontement très attendu entre le Philippin Manny Pacquiao (48-3-2) et le Britannique Ricky Hatton (45-1-0) pour la ceinture des super-légers de l'Organisation internationale de boxe (IBO). C'est Pacquiao qui a remporté le combat.

À défaut d'avoir mérité la 21e victoire en 22 combats de sa carrière, Gaudet (20-2-0, 7 KO) aura laissé une très favorable impression sinon aux amateurs qui n'en pouvaient probablement plus d'attendre le combat suivant.

Aussi, Gaudet aura résisté aux attaques de Soto (48-7-2, 31 KO), un pugiliste doté d'une force de frappe qui lui avait permis de liquider une vingtaine de rivaux plus rapidement au fil de sa carrière. Au neuvième assaut, le pugiliste québécois a semblé manquer d'énergie et il a visité le plancher à la suite d'un uppercut. Gaudet s'est relevé, mais il n'avait plus les ressources nécessaires. Ses jambes ont de nouveau flanché, incitant l'arbitre à mettre fin au combat.

À voir en vidéo