Grand Prix de Formule 1 de Malaisie - Button gagne une course écourtée par la pluie

Kuala Lumpur, Malaisie — Le pilote britannique Jenson Button (Brawn GP) a remporté un Grand Prix de Malaisie chaotique qui a été interrompu avant son terme à cause d'un orage tropical après seulement 33 tours.

Button a signé sa deuxième victoire en deux courses après son succès lors du Grand Prix d'ouverture de la saison en Australie. Le pilote BMW Nick Heidfeld s'est classé deuxième devant la Toyota de Timo Glock.

Les pilotes et les équipes ont marqué seulement la moitié des points normalement attribués car la course s'est arrêtée avant que les trois quarts des tours prévus n'aient pu être complétés.

Depuis le Grand Prix du Brésil en 2003 plus aucune course n'avait été interrompue à cause de mauvaises conditions météo.

Le Grand Prix devait être disputé sur 56 tours, mais le drapeau rouge a fait son apparition après seulement 32 tours. Les organisateurs ont ensuite envisagé de donner un nouveau départ pendant 50 minutes avant que le directeur de l'épreuve ne mette un terme à la longue attente des pilotes.

Le pilote Toyota Jarno Trulli a pris la quatrième place devant la Brawn de Rubens Barrichello. Au volant de sa Red Bull, Mark Webber a terminé sixième devant Lewis Hamilton (McLaren) et la Williams de Nico Rosberg.

Les conditions se sont rapidement détériorées après l'arrivée de la pluie au 22e tour et, dix tours plus tard, il était devenu impossible de piloter sur un circuit inondé et plongé dans l'obscurité.

L'abandon de la course soulève des questions sur l'intérêt de la programmation de Grands Prix en fin de journée pour qu'ils puissent être diffusés à un horaire plus susceptible de faire de l'audience en Europe. Le Grand Prix avait en effet débuté à 17h, heure locale.

Button a signé la troisième victoire de sa carrière. «Quelle course folle!, a-t-il commenté. on ne pouvait même pas voir le circuit. je suis content que la course n'ait pas repris. on aurait passé 10 tours derrière la voiture de sécurité, avec la crainte de sortir de piste à chaque virage».

L'équipe Brawn — née de la reprise de Honda juste avant le début de la saison — est devenue la première écurie à gagner ses deux premières courses l'année de ses débuts en F1 depuis les succès d'Alfa Romeo dans les deux premiers Grands Prix de l'histoire de la F1 en 1950.

Heidfeld a obtenu son meilleur résultat depuis le Grand Prix de Belgique la saison passée. «Ce fut une course vraiment extrême et difficile. J'ai pris un bon départ, mais ma voiture était lourde et donc pas facile à piloter.»

Le prochain Grand Prix sera présenté à Shanghai, en Chine, dans deux semaines.

À voir en vidéo