Les Rangers vont présenter un nouveau visage contre le Canadien

Brossard — Le Canadien a remporté les deux premiers affrontements contre les Rangers de New York. Des victoires de 6-2 au Centre Bell et de 6-3 au Madison Square Garden. Le rendez-vous de ce soir pourrait avoir un résultat bien différent.

Les Rangers ont une équipe transformée depuis le 4 mars, date limite des transactions. Il y a deux semaines, le directeur général Glen Sather a été très actif en allant chercher les attaquants Sean Avery (Dallas) et Nik Antropov (Toronto) ainsi que le défenseur Derek Morris (Phoenix). Ces changements donnent un nouveau visage aux Rangers, désormais mieux outillés pour mériter une place en séries.

Depuis l'acquisition de ces trois joueurs, les Rangers ont conservé un dossier de 4-2-0. En six rencontres, Antropov a marqué trois buts et amassé deux aides. Avery semble s'être assagi. Il a déjà inscrit quatre buts et récolté une passe. Morris, lui, a consolidé la brigade défensive tout en ayant enregistré deux aides.

Les Rangers profitent aussi de la présence de John Tortorella derrière le banc. L'équipe a maintenu un rendement de 5-3-1 depuis que l'ancien entraîneur du Lightning de Tampa Bay a remplacé Tom Renney.

«Nous les avons battus la dernière fois. Mais là, ils vont être un peu différents. Ils ont trois nouveaux joueurs ainsi qu'un entraîneur qui impose un autre style à l'équipe, a noté Christopher Higgins.

«Avery a beaucoup de talent autour du filet, a-t-il poursuivi. Il a inscrit deux buts en supériorité numérique, dimanche, contre Philadelphie. C'est un bon joueur lorsqu'il se concentre sur le hockey.»

Un match de «quatre points»

Guillaume Latendresse s'attend à un match âprement disputé.

«Le match sera intense, comme si on affrontait Boston, Toronto ou Ottawa. Il s'agit d'un match de quatre points.»

Le Canadien et les Rangers se partagent le sixième rang dans l'Association Est, ex aequo à 80 points. Les Newyorkais ont toutefois disputé un match de plus. Les deux équipes devancent les Panthers de la Floride.

À voir en vidéo