Steve Bégin échangé à Dallas contre Doug Janik

Steve Bégin
Photo: Agence Reuters Steve Bégin

Bob Gainey a profité du «souhait» que lui avait exprimé Steve Bégin pour ajouter de la profondeur à la ligne bleue, hier, alors qu'il a échangé le vétéran attaquant aux Stars de Dallas en retour du défenseur Doug Janik.

Le directeur général du Canadien de Montréal a expliqué, hier au cours d'une conférence téléphonique, que si Janik n'est pas réclamé au ballottage d'ici samedi midi et se rapporte comme prévu aux Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine, il donnera au Tricolore la profondeur que la direction souhaitait avoir d'ici la fin de la saison chez les arrières. Une profondeur d'autant plus souhaitable qu'on ignore toujours à quel moment Francis Bouillon sera en mesure de revenir au jeu.

«Si Janik reste avec nous, nous aurions alors en lui et Ryan O'Byrne deux joueurs qui ont l'expérience de la Ligue nationale que nous pourrions rappeler de la Ligue américaine si une autre blessure ou deux devait survenir, a indiqué Gainey. Il y a un risque qu'il [Janik] soit réclamé au ballottage, mais nous avons le sentiment que c'est à Hamilton qu'il nous sera le plus utile pour l'instant.»

Janik a récolté une aide en 13 matchs avec les Stars cette saison. Sélectionné au deuxième tour, 55e au total, par les Sabres de Buffalo au repêchage de 1999, le défenseur de six pieds deux pouces et 211 livres a récolté 16 points (3-13) en 159 matchs dans le circuit Bettman. Janik touche un salaire de 500 000 $US cette année, comparativement à 1,3 million pour Bégin.

Gainey aimerait maintenant se doter, d'ici la date limite des transactions du 4 mars, d'une profondeur similaire au poste de centre. C'est ainsi qu'il souhaite acquérir un joueur qui agira en soutien aux Saku Koivu, Tomas Plekanec, Maxim Lapierre et Kyle Chipchura. «Nos besoins sont comblés pour l'instant en ce qui concerne nos gardiens», a-t-il ajouté en faisant allusion à Jaroslav Halak et Carey Price.

La maturité de Bégin

«C'était plus un souhait qu'une demande», a par ailleurs dit Gainey du désir de Bégin de se retrouver au sein d'une équipe avec laquelle il serait en mesure d'obtenir du temps de glace. «Et il l'a exprimé avec beaucoup de maturité.»

Ce souhait du vétéran de 30 ans remontait à un certain temps déjà, mais ce n'est qu'hier que Gainey a été en mesure de le combler.

Âgé de 30 ans, Bégin a amassé 10 points (6-4) en 42 rencontres cette saison.

Steve Bégin devait se joindre aux Stars à temps pour la séance d'entraînement de ce midi. Il était déjà en route vers Dallas, hier en début de soirée, a indiqué son agent Yves Archambault.

À voir en vidéo