Red Bull Crashed Ice - Une folle descente qui attire les foules

Plus de 90 000 spectateurs se sont réunis dans le Vieux-Québec, samedi, pour cette compétition de patinage extrême.
Photo: Agence Reuters Plus de 90 000 spectateurs se sont réunis dans le Vieux-Québec, samedi, pour cette compétition de patinage extrême.

Québec — Le Finlandais Arttu Pihlainen, champion en titre, et l'Albertaine Kerri-Anne Wallace ont remporté la compétition de patinage extrême Red Bull, présentée tard samedi soir devant quelque 90 000 spectateurs dans le Vieux-Québec.

«Mon adrénaline était à son maximum», a révélé Pihlainen, qui a devancé son compatriote Lari Joutsenlahti et le Canadien Kyle Croxall de Mississauga en Ontario.

«Vous ne pouvez pas vous imaginer. C'est incroyable de gagner deux années consécutives. J'espérais bien gagner à nouveau, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver à chacune des descentes. La chance m'a souri, car je n'ai pas fait d'erreur aujourd'hui. Ma course, à mon avis, était parfaite et il est définitif que je reviendrai l'an prochain.»

Si le médecin avait eu le dernier mot, Wallace n'aurait pas participé à la finale samedi soir. Elle s'est blessée à un genou lors d'une des rondes de qualification et on lui avait fortement conseillé de ne pas participer à l'événement.

Sa réponse : «Il n'est pas question de manquer ça! Apportez le bandage.»

«Le sentiment d'être la première femme à remporter le Red Bull Crashed Ice est phénoménal, s'est exclamée Wallace. C'est un honneur, tout un honneur. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais je savais que ce serait une montée d'adrénaline incroyable et c'est la raison pour laquelle je me suis inscrite. Je ne m'attendais pas à gagner, mais je ne déteste pas ça du tout! Je reviendrai certainement l'année prochaine.»

Wallace a dominé un podium complété par ses compatriotes canadiennes Jennifer Hartley d'Edmonton et Marquise Brisebois de Montréal. Caroline Bérubé, également de Montréal, a terminé au quatrième rang.

Croisement entre le hockey, le snowboardcross et le ski de descente, la compétition de patinage extrême Red Bull offrait un terrain de jeu inédit aux joueurs et joueuses de hockey amateurs et semi-professionnels les plus téméraires du monde entier.

Les audacieux patineurs devaient dévaler un parcours glacé de 550 mètres en plein coeur du Vieux-Québec, comprenant des obstacles tels que virages en épingle, sauts, tournants surélevés et chutes vertigineuses. Au cours du week-end, plus de 120 000 spectateurs ont encouragé les participants.

Les participants ont pris le départ dans l'ombre de l'imposant Château Frontenac et ils ont terminé leur course au bord des eaux glacées du fleuve Saint-Laurent. Les coureurs ont atteint des vitesses de plus de 50 km/h avant d'arriver au «grand tournant» , devant le bureau de poste, en face du parc Montmorency et de l'une des plus anciennes écoles en Amérique du Nord, le Petit Séminaire de Québec.

Les patineurs ont poursuivi leur course pour la première place, en se précipitant le long de la côte de la Montagne, passant directement sous la Porte Prescott, l'une des arches restantes des fortifications originales qui entourent le Vieux-Québec.

Ensuite, au milieu de la partie la plus escarpée de la côte de la Montagne, ils ont fait un virage serré sur la gauche, alors que la piste a suivi le fameux escalier Casse-Cou. Mais la course n'était pas gagnée tant qu'ils n'avaient pas atteint le «Drain Royal» , un virage surélevé qui a entraîné finalement les athlètes jusqu'à la Place Royale, où l'on trouve la première église construite en Amérique du Nord.

Les patineurs, à l'approche du fleuve et de la gloire, ont accéléré pour effectuer un dernier sprint dans les escaliers de la rue de la Place pour terminer leur descente à Place de Paris.

À voir en vidéo