Coupe du monde de ski alpin - Érik Guay termine au 6e rang à Bormio

Bormio, Italie — L'Italien Christof Innerhofer a décroché hier sa première victoire en Coupe du monde de ski alpin à l'occasion de la dernière descente de l'année 2008, disputée à Bormio, alors qu'il a terminé devant les Autrichiens Klaus Kroll et Michael Walchhofer. Érik Guay a été le meilleur Canadien avec une sixième place.

L'Américain Bode Miller a terminé quatrième de la course qu'il avait remportée l'an dernier, après ses deux médailles d'or en descente et en super-G lors des championnats du monde de 2005 à Bormio.

Innerhofer a dompté les 3,2 km de la Stelvio, plus verglacée et plus difficile que d'habitude, en deux minutes et 3,55 secondes, devançant Kroll de 32 centièmes et Walchhofer de 95 centièmes.

Guay, de Mont-Tremblant, a terminé sixième en 2 m 04 s 93. Manuel Osborne-Paradis, de Vancouver, a pris le 13e rang en 2 m 05 s 46, tandis que John Kucera, de Calgary, s'est contenté de la 29e place.

Guay, qui s'était emparé de la cinquième place à chacune des deux descentes d'entraînement, vendredi et samedi, était le 22e skieur à prendre le départ.

«C'était correct comme journée, a indiqué Guay. Les conditions ont ajouté au défi, c'était glacé à la fin avec des nuages qui s'en allaient et revenaient tout au long de la course. J'ai dû composer avec une moins bonne luminosité pour la troisième course de suite, alors la chance n'est pas de mon côté ces derniers temps.»

Walchhofer demeure en tête du classement général de la Coupe du monde de descente, avec 225 points contre 215 points pour Kroll et 171 points pour Guay. Ce dernier compte 21 points de mieux que le Norvégien Aksel Lund Svindal, 17e hier.

«Grimper au troisième rang au classement général de la descente est une belle façon de finir l'année 2008, a-t-il confié. Je m'en vais maintenant me reposer à la maison avant de repartir de plus belle pour le reste de la saison.»

Quant à Miller, qui a écopé d'une amende de 999 francs suisses (1125 $ CAN) pour n'avoir pas assisté samedi au tirage au sort des dossards, il a fini en 2 m 04 s 70. Miller a expliqué son absence en précisant qu'il avait vu un médecin pour un problème au poignet, ajoutant qu'il ne s'était pas inquiété des répercussions.

Parti avec le dossard no 46, soit bien après les principaux concurrents, l'Américain a loupé le podium après avoir enfoncé une porte dans la section supérieure de la course. La Fédération internationale de ski a quand même précisé qu'elle examinerait attentivement les circonstances de l'absence de Miller lors du tirage au sort.

À voir en vidéo