Ski alpin - Ivica Kostelic remporte le slalom de la Coupe du monde devant Grange

En étendant son domaine au super-G et à la descente, Ivica Kostelic a finalement parcouru le même chemin que sa soeur cadette Janica (à gauche), ex-ogresse du circuit féminin, d’ailleurs présente à Alta Badia.
Photo: Agence Reuters En étendant son domaine au super-G et à la descente, Ivica Kostelic a finalement parcouru le même chemin que sa soeur cadette Janica (à gauche), ex-ogresse du circuit féminin, d’ailleurs présente à Alta Badia.

Alta Badia, Italie — Auteur du meilleur temps de la première manche, le Croate Ivica Kostelic a remporté hier le slalom de la Coupe du monde de ski alpin disputé à Alta Badia en devançant le Français Jean-Baptiste Grange.

Deuxième du slalom géant dimanche, Kostelic s'est imposé dans le temps total de 1 min 39 s 83, deux dixièmes de seconde devant Grange. Le champion olympique, l'Autrichien Benjamin Raich, a pris la troisième place à huit dixièmes de seconde du vainqueur.

Patrick Biggs, d'Orléans en Ontario, a réalisé la meilleure performance canadienne, soit une 21e place, grâce à un chrono combiné de 1 min 42 s 70. Thomas Grandi, de Canmore en Alberta, s'est classé 25e, en 1 min 43 s 03.

Grandi a en quelque sorte atteint un plateau, lui qui se classait pour la première fois dans le top 30 depuis qu'il a annoncé son retour au sein de l'équipe canadienne, en juillet dernier.

Par ailleurs, Michael Janyk, de Whistler en Colombie-Britannique, occupait le 19e rang après la première manche, mais il a accroché une porte lors de sa deuxième descente et a été disqualifié.

Quant à Julien Cousineau, de Lachute, et l'Albertain Paul Stutz, ils ont été incapables de compléter la première manche.

«Je vous dirai que je suis très satisfait de notre équipe de slalom, a révélé Paul Kristofic, entraîneur de la formation masculine. C'est malheureux que Michael ait touché une porte, mais le fait d'avoir vu trois de nos skieurs se classer parmi le top 30 lors d'une même manche se veut un élément positif. Nous aurons à participer à plusieurs slaloms au début de la nouvelle année, et je considère que nous avançons dans la bonne direction car nos skieurs sont rapides et dynamiques.»

Pour enregistrer sa huitième victoire en slalom, Kostelic a dû résister à l'attaque de Grange, qui a réalisé le meilleur chrono de la seconde manche. «C'est la première fois que je monte sur le podium deux fois d'affilée», a déclaré Kostelic.

«J'ai produit deux manches solides. Elles n'étaient pas parfaites, mais je suis très content», a affirmé Grange. «Aujourd'hui [hier], Ivica était hors d'atteinte. Il skie très bien dans trois disciplines».

Malgré sa deuxième place hier, Grange occupe le sommet du classement de la discipline du slalom avec 180 points. Kostelic en possède 145 et le tenant du titre de la Coupe du monde, l'Américain Bode Miller en compte 80. Miller a manqué une porte dans la première manche et a été disqualifié.

Kostelic a skié tout le week-end sous les yeux de sa soeur Janica, ex-vedette du circuit désormais retirée. «J'ai écouté ce qu'elle avait à me dire. Nous avons beaucoup parlé de tactiques pour la deuxième manche, a expliqué le Croate. Elle est l'une des meilleures skieuses de l'histoire, ce serait stupide de l'ignorer.»

L'actuel leader du classement général de la Coupe du monde, le Norvégien Aksel Lund Svindal, a signé le 34e temps de la première manche de ce slalom et ne s'est pas qualifié pour la deuxième.

Au classement général de la Coupe du monde, Svindal compte 430 points contre 393 pour Raich. Le Canadien Erik Guay, de Mont-Tremblant, occupe le 14e rang, avec 223 points.

À voir en vidéo