Le Canadien - Mathieu Dandenault devra s'absenter de six à huit semaines

Mathieu Dandenault a subi une triple fracture du radius, plus quelques fissures, lors du match contre Calgary, mardi à Montréal.
Photo: Agence Reuters Mathieu Dandenault a subi une triple fracture du radius, plus quelques fissures, lors du match contre Calgary, mardi à Montréal.

Mathieu Dandenault avait retrouvé ses repères de défenseur. Il formait un bon duo associé à Francis Bouillon. Bref, le vétéran de 32 ans avait réussi à gagner à nouveau la confiance de son entraîneur. Puis cette fracture de l'avant-bras gauche est venue tout remettre en question. Blessé lors du match contre Calgary, Dandenault devra s'absenter de six à huit semaines.

«Je suis tellement déçu, a dit Dandenault en cherchant tant bien que mal à garder le sourire. J'avais à nouveau l'occasion de jouer comme défenseur. L'équipe était aussi sur une lancée.»

Dandenault a subi une triple fracture du radius, plus quelques fissures. Un chirurgien-orthopédiste l'a opéré mercredi. Une plaque de métal a été insérée dans son bras afin d'accélérer la guérison. Dans une semaine, on va lui refaire un autre plâtre, plus dur celui-là.

«Je pourrai chausser les patins dans une semaine. Au moins, mon cardio ne va pas trop baisser», a-t-il expliqué.

Un dégagement

Le Sherbrookois a été blessé lorsqu'il a été mis en échec par Dustin Boyd le long de la clôture. Le bras a cédé sous le choc.

«Je m'attendais qu'on siffle un dégagement et je me suis placé entre la rondelle et le joueur, a-t-il expliqué. Mais un des juges de lignes s'est ravisé. Il n'y a pas eu de dégagement et j'ai été frappé. C'était pas un coup salaud mais j'ai tout de suite su que j'avais quelque chose.»

Le jeu s'est poursuivi. Sans bâton et privé d'un gant, Dandenault est revenu devant le filet dans le but d'aider ses coéquipiers.

«J'avais pas le choix. Je ne voulais pas quitter la patinoire avec un bras fracturé et un moins à ma fiche», a-t-il ajouté à la blague.

Dandenault a entrepris le camp d'entraînement sans trop savoir ce qui l'attendait. Comme l'an dernier, il croyait être employé à l'attaque dans le quatrième trio. C'est en effet le mandat que Guy Carbonneau lui a confié. Il a aussi sauté sept matchs. Puis Mike Komisarek a été blessé. Patrice Brisebois et Ryan O'Byrne ont pris la relève. Avant que Dandenault ne remplace O'Byrne le 29 novembre contre Buffalo. En cinq matchs comme défenseur, il a obtenu six tirs et conservé une fiche de «plus trois».

«Tout sera à refaire, reconnaît-il. Au moins, j'étais bien placé au moment d'être blessé. Je pars sur une bonne note. Les entraîneurs étaient désolés pour moi, mes coéquipiers aussi. Je reste donc positif», a promis Dandenault, qui sera sans contrat à la fin de la saison.

Bientôt Komisarek

La perte de Dandenault sera atténuée par le retour prochain de Mike Komisarek. Celui-ci s'est entraîné en même temps que ses coéquipiers pour la première fois depuis la blessure à l'épaule qu'il a subie contre Boston le 13 novembre dernier. Il espère renouer avec la compétition jeudi prochain contre Philadelphie ou samedi contre Buffalo.

«J'ai encore besoin de quelques entraînements», a dit Komisarek, qui a patiné hier à la droite de Guillaume Latendresse et de Tomas Plekanec.