Canadien 4, Sénateurs 0 - Jeu blanc et tour du chapeau

Après avoir connu sa pire performance de la saison à Toronto, samedi, le Canadien a enchaîné en livrant sa meilleure prestation hier en blanchissant les Sénateurs d'Ottawa 4-0 devant une énième salle comble de 21 273 spectateurs au Centre Bell.

La mise au point que les entraîneurs ont faite avec les joueurs, lundi, dans la foulée de l'humiliante défaite de 6-3 encaissée face aux Maple Leafs, deux jours plus tôt, a rapporté des dividendes.

«D'obtenir une réponse semblable des joueurs, c'est toujours satisfaisant pour un groupe d'entraîneurs, a déclaré l'entraîneur-chef Guy Carbonneau. On vient de jouer notre meilleur match de la saison, peut-être même des deux dernières années. On peut presque parler de perfection.»

Chris Higgins a réussi son premier tour du chapeau dans la LNH, après avoir connu neuf matchs de deux filets, et Carey Price a repoussé 28 lancers pour signer le quatrième jeu blanc de sa jeune carrière.

«C'est toute une sensation de connaître un premier match de trois buts. Je suis heureux de l'avoir fait à domicile, devant les partisans, a affirmé Higgins. Je dédie l'exploit à ma mère Susan, tout simplement parce qu'elle le mérite bien.»

Michael Ryder a été le dernier joueur du CH qui a réussi un tour du chapeau au Centre Bell, le 5 février 2006.

Guillaume Latendresse, avec son premier en 11 matchs, a été l'autre marqueur du Tricolore (9-2-2), qui a stoppé à deux sa courte série de défaites. Le défenseur Josh Gorges a récolté deux aides.

Price avait réalisé son dernier blanchissage justement contre les Sénateurs (6-7-2), le 1er avril dernier.

«Ah oui!, a-t-il répondu quand on le lui a souligné. Ça fait un bout de temps, je ne m'en rappelais pas. Faut dire que j'ai de la misère à me rappeler de ce qui est arrivé il y a une semaine.»

Son opposant Alex Auld a été confronté à 31 tirs.

Hommes de parole

Le Canadien a respecté bec et ongle, au cours des 40 premières minutes d'action, les résolutions prises la veille pour se forger une avance de 3-0. Il a utilisé sa vitesse, s'est impliqué physiquement, en plus de se soucier de sa défense.

Il est passé de la parole aux actes d'entrée de jeu, en mettant Auld à l'épreuve plusieurs fois au cours d'un jeu de puissance.

Guy Carbonneau avait déploré le manque de contribution des trois ailiers gauches à caractère offensif du Canadien, hier matin. Quelques heures plus tard, deux d'entre eux, Chris Higgins et Guillaume Latendresse, marquaient les quatre buts de l'équipe dans la victoire de 4-0 contre les Sénateurs d'Ottawa.

«J'ai parlé à deux ailiers gauches aujourd'hui et ils ont marqué ce soir. On va continuer de leur parler», a lancé Carbo, qui était de fort bonne humeur.

«Je leur ai essentiellement demandé de recommencer à jouer en ligne droite et d'utiliser leur vitesse. On a eu un bel exemple avec Chris», a noté l'entraîneur du CH.