Les Alouettes musèlent le quart des Tiger-Cats et s'imposent 42-11

Le quart-arrière des Tiger-Cats, Quinton Porter, est arrêté par Reggie Hunt, des Alouettes de Montréal.
Photo: Agence Reuters Le quart-arrière des Tiger-Cats, Quinton Porter, est arrêté par Reggie Hunt, des Alouettes de Montréal.

À leur premier match depuis qu'ils ont officiellement été couronnés champions de la section Est dans la LCF, les Alouettes de Montréal ont repris leurs bonnes habitudes et disputé un match à sens unique, hier, au stade Percival-Molson. Ils ont ainsi pu s'imposer 42-11 contre les Tiger-Cats de Hamilton.

Échaudés 44-38 par l'équipe le week-end précédent à Hamilton, les hommes de Marc Trestman ont donc remis les pendules à l'heure. Et ce, même si le prochain match «qui compte», dans leur cas du moins, n'aura lieu que le 15 novembre prochain, à l'occasion de la finale de l'Est.

Jamel Richardson a capté trois passes de touché, deux des mains d'Anthony Calvillo et une d'Adrian McPherson. Ce dernier a été appelé en relève à quelques occasions seulement, notamment à la fin de la première demie. Marcus Brady s'est amené avec 2:39 à faire à la rencontre.

Calvillo a aussi complété une passe de touché à Ben Cahoon et il a lui-même ajouté un majeur au sol.

Les trois passes de touché de Calvillo lui ont procuré un total de 38 cette saison, un record d'équipe des Alouettes. Il a ainsi réédité sa propre marque de 37, qu'il avait établie en 2003.

Les trois touchés par la passe de Richardson égalaient un record d'équipe des Alouettes. Cahoon avait été le dernier à réussir l'exploit, le 29 octobre 2004 à Montréal, contre les Renegades d'Ottawa.

Cahoon a lui aussi connu un après-midi fort occupé. Il a gobé 13 ballons en tout, ce qui lui a permis d'égaler le record d'équipe pour le plus de réceptions dans un match. Celui-ci avait été établi par James Hood, le 14 août 1986 à Calgary. Cahoon a par ailleurs largement dépassé le cap des 100 verges de gains par la passe pour atteindre le plateau des 1000 verges en une saison lors d'une septième campagne de suite.

Quinton Porter a marqué un touché au sol au premier quart. Il semblait bien décidé, en début de match, à garder le pas avec Calvillo, et les Tiger-Cats ont d'ailleurs été dans le coup jusqu'au milieu du deuxième quart. Les visiteurs ont alors été incapables de profiter d'un premier, puis d'un deuxième essai à la ligne d'une verge des Montréalais. Au lieu de réduire l'écart à seul point, ils ont dû se contenter du placement de huit verges de Nick Setta et d'un déficit de 15-10.

Khalil Carter, un joueur autonome embauché en juillet qui a été utilisé comme demi défensif, a réussi une interception qui a éventuellement mené au deuxième touché de l'attaque des Alouettes, qui leur donnait les devants 15-7 au deuxième quart. Carter s'est ainsi fait pardonner sa pénalité pour obstruction à l'endroit d'un receveur, plus tôt, qui avait permis aux Tiger-Cats de poursuivre leur attaque dans la zone rouge, et à Porter de marquer dès le jeu suivant sur une course de sept verges pour égaler le score à 7-7.

À voir en vidéo