Canadien 2, Detroit 1 (F) - Belle performance de Pacioretty

Max Pacioretty a donné une performance digne d'un joueur qui veut rester dans la LNH, hier, à l'occasion d'une victoire de 2-1 du Canadien de Montréal en fusillade contre les Red Wings de Detroit au Centre Bell.

Pacioretty a marqué son premier but en cinq matchs préparatoires, un jeu spectaculaire qu'il a lui-même amorcé et complété avec l'aide d'Alex Kovalev. Puis, premier tireur du CH en fusillade, il a marqué en feintant vers son revers. Robert Lang a lui aussi fait mouche dans les tirs de barrage, tandis que Ville Leino, le seul marqueur des Red Wings en temps réglementaire, a aussi été le seul des visiteurs à trouver le fond du filet aux tirs au but.

Pacioretty a par ailleurs failli permettre au Canadien de marquer en désavantage numérique en première période. Il avait le but vainqueur au bout du bâton en fin de troisième, mais il n'a pu faire mouche après qu'une passe de Kovalev lui eut permis de foncer au filet.

«Ce soir était probablement mon meilleur match jusqu'ici, mais j'essaie quand même de garder la tête froide», a déclaré Pacioretty, qui a dit ne pas avoir commencé à songer au 10 octobre, jour du match d'ouverture du Canadien. «Peu importe où je serai ce jour-là, je serai content de mon sort.

«Je vis un rêve présentement, mais chaque jour apporte aussi sa dose de réalité. Je garde les yeux ouverts, je veux continuer à apprendre.»

Carey Price a affronté 29 tirs en 65 minutes de jeu contre une équipe des Red Wings qui ne comptait que la moitié de ses vétérans. Il a été particulièrement solide au troisième engagement. La foule a scandé le nom du jeune gardien après que celui-ci eut frappé du bâton, à l'aveuglette, une rondelle au vol alors que le disque se trouvait derrière lui.

Price a aussi bloqué un boulet à bout portant de Kirk Maltby en prolongation. James Howard, le gardien des Wings, a réalisé 26 arrêts.

Le duo formé de Kovalev et Robert Lang s'est cherché toute la soirée. L'expérience n'est pas concluante pour l'instant. «La sensation était différente de ce nous avions vécu ensemble à Pittsburgh, a dit Lang de sa soirée avec Kovalev, son ancien coéquipier chez les Penguins. Nous avons tous deux changé en huit ans. Quand tu joues avec différents joueurs pendant toutes ces années, ton style évolue.»

Un trio composé de Tomas Plekanec, Sergei Kostitsyn et Guillaume Latendresse a toutefois montré de belles promesses. Latendresse a fait preuve d'une belle combativité autour du filet adverse, ce qui a d'ailleurs incité la foule à scander «Gui! Gui! Gui!» en troisième période.

Le trio de Kyle Chipchura, Mathieu Dandenault et Greg Stewart a joué avec énergie. Tout comme celui de Maxim Lapierre, Tom Kostopoulos et Matt D'Agostini, au troisième engagement surtout. Stewart s'est par ailleurs battu avec Kyle Quincey.