Jeux paralympiques - Grand'Maison, Petitclerc et Roy, parmi les nombreux Canadiens sur le podium

Pékin — Valérie Grand'Maison a aidé le Canada à monopoliser le podium au 200 mètres quatre nages individuel SM13 tandis que Chantal Petitclerc et Diane Roy ont toutes deux décroché une médaille au 400 m féminin en fauteuil roulant, hier, aux Jeux paralympiques de Pékin.

À la piscine, Chelsey Gotell, d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, a remporté le 200 m QNI et établi un record du monde de 2 min 28 s 15, pour ainsi terminer devant ses compatriotes Kirby Cote, de Winnipeg (2 min 28 s 65), et la Montréalaise Grand'Maison (2 min 29 s 29). Cote était l'auteure de la marque mondiale précédente, soit 2 min 29 s 16.

Grand'Maison en était à sa quatrième médaille des Jeux. «Tant qu'à me faire dépasser par deux filles, aussi bien que ce soit elles, parce que je sais qu'elles travaillent très fort et qu'elles le méritent, a affirmé Grand'Maison. Kirby était détentrice du record mondial et Chelsey vient de le briser. Moi, j'étais championne du monde en titre. Nous savions que c'était pour être une belle course.»

Sur la piste d'athlétisme, Petitclerc a gagné sa deuxième médaille d'or des Jeux, sa coéquipière Roy terminant troisième. Roy avait récolté la médaille d'argent, en matinée, à l'occasion de la reprise de la course du 5000 m.

Stephanie Dixon a quant à elle mérité une médaille d'argent au 400 m style libre féminin chez les S9. Dean Bergeron, de Saint-Augustin-de-Desmaures, a pour sa part obtenu le bronze au 400 m chez les T52. Il en était lui aussi à sa deuxième médaille des Jeux.

Le Canada se retrouvait donc avec un total de 29 médailles, soit neuf d'or, sept d'argent et 13 de bronze. La Chine mène au classement des pays avec 37 médailles d'or, 109 au total, suivie de la Grande-Bretagne (33 d'or, 69 au total) et des États-Unis (23-56).

À voir en vidéo