En bref - Aaron Rodgers fait oublier Brett Favre

Green Bay, Wisconsin — Aaron Rodgers a passé son premier test de l'ère post-Brett Favre à Green Bay, récoltant 178 verges de gains par la passe et un touché dans une victoire de 24-19 des Packers face à leurs grands rivaux, les Vikings du Minnesota, hier.

À son premier départ hors de l'ombre de Favre, Rodgers s'est même permis de marquer le touché décisif sur une faufilade du quart avant de prendre un bain de foule, qui a été derrière lui dès les premiers instants de ce match. Rodgers a reçu l'aide des unités spéciales des Packers — le retour de dégagement de 76 verges de Will Blackmon a donné une priorité de 17-6 aux locaux avant d'entamer le quatrième quart —, du demi offensif Ryan Grant — 12 courses et 92 verges de gains — et du demi de sûreté Atari Bigby, qui a mis fin aux espoirs des Vikings en interceptant une passe de Tarvaris Jackson en toute fin de rencontre, alors que les visiteurs tentaient de soutirer la victoire sur leur dernière séquence offensive. Le nouveau quart partant des Packers a complété 18 de ses 22 passes. Jackson a quant à lui rejoint ses receveurs 16 fois sur 35, pour des gains de 178 verges, un touché et une interception.

À voir en vidéo