Hockey - Les joueurs de la LNH se sont entraînés tout l'été

Toronto — Peu importe qu'il termine sa saison en juin, en avril ou en février, une chose est certaine pour Rod Brind'Amour: il commence à s'entraîner pour la prochaine dès qu'il le peut.

Le capitaine des Hurricanes de la Caroline est l'un des joueurs le plus en forme de la LNH parce qu'il refuse de cesser de s'entraîner. Il a eu 38 ans cet été et il a toujours trois ans à son contrat, qu'il entend honorer jusqu'au bout.

Brind'Amour est l'exemple typique du vétéran d'aujourd'hui de la LNH. Par le passé, certains croyaient que le secret d'une longue carrière résidait en une longue pause pendant l'été afin de laisser le corps refaire le plein d'énergie avant de repartir à neuf au camp d'entraînement.

Cette stratégie ne fonctionnerait tout simplement plus de nos jours.

«C'est assurément un job à temps plein, a déclaré Brind'Amour.

«Avec les sommes qui nous sont versées maintenant, ce serait stupide de ne pas voir ça de cette façon.»

Ce message semble avoir été compris par les joueurs de tous âges.

Karl Alzner a la moitié de l'âge de Rod Brind'Amour et il espère se tailler un poste au sein de l'alignement des Capitals de Washington cet automne. Le défenseur a commencé à travailler avec un entraîneur privé avant de se joindre à la Ligue de l'Ouest et a tenté de mettre l'accent sur la condition physique depuis.

Le hockeyeur de 19 ans sait très bien ce qui arriverait s'il ne le faisait pas.

«Même dans le hockey mineur, je remarquais qu'après la pause des Fêtes - et le chocolat et les gros repas de dinde - que j'avais de la difficulté à faire un tour de patinoire, a expliqué Alzner, le cinquième choix du repêchage de 2007. J'ai commencé à courir dans le bantam et je me suis mis à m'entraîner par la suite.

«Depuis ce temps, je me répète toujours de garder la forme afin d'être capable de suivre les autres. J'essaie de le faire depuis que j'ai 15 ans.»

Chacun sa méthode

Les méthodes d'entraînement varient beaucoup d'une personne à l'autre.

Brind'Amour aime se lever à 6h pour une randonnée à vélo avant d'aller au gym ou à la patinoire. Alzner a ajouté des séries de développé avec barre et de traction à la barre fixe supplémentaires à sa routine habituelle pour mettre l'accent sur la force brute. Brad Ference, des Bruins de Boston, est un ami du triathlète Simon Whitfield et il a lui-même pris part à des triathlons en début d'été.

Les camps d'entraînement s'ouvrent la semaine prochaine à travers la ligue. Les Sénateurs, les Penguins de Pittsburgh, le Lightning de Tampa Bay et les Rangers de New York amorceront tous leur saison en Europe et termineront donc leur camp un peu plus tôt que les 26 autres formations du circuit Bettman.

À voir en vidéo