Football - Les Alouettes poursuivent leur domination dans l'est

Une autre performance impeccable de la défensive, jumelée à une prestation plus que convenable de la part de l'attaque malgré l'absence d'Avon Cobourne, a permis aux Alouettes de Montréal de s'imposer 45-19 contre les Argonauts de Toronto, hier, au stade Percival-Molson.

Vulnérables contre les clubs de la section Ouest, les hommes de Marc Trestman sont demeurés invincibles contre leurs rivaux de l'Est, alors qu'ils ont récolté une sixième victoire en autant de sorties cette saison contre les formations de cette moitié-ci du pays. Le gain des Alouettes (7-3) aux dépens des Argos (4-6) leur permet de régner en rois et maîtres sur la section est.

Malgré un lent départ, les Alouettes n'ont jamais tiré de l'arrière dans le match, dont l'issue n'a, à toutes fins utiles, jamais fait de doute. Comme ç'a été le cas dans tous les affrontements contre les équipes de l'Est cette année, d'ailleurs.

Anthony Calvillo a réussi trois passes de touché, ce qui lui a permis de prendre seul le troisième rang à ce chapitre dans les annales de la LCF, devant Matt Dunigan, avec un total de 309. Damon Allen (394) et Ron Lancaster (333) occupent les deux premiers rangs.

Le quart des Alouettes a complété 36 passes, un sommet pour lui cette saison. Il a permis à son complice Ben Cahoon de récolter 110 verges par la voie des airs, et de se hisser au neuvième rang de l'histoire de la LCF pour les verges de gains en carrière avec 10 864.

En l'absence de Cobourne, qui n'était pas en uniforme à cause de sa cheville endolorie, Mike Imoh a été parfois décevant, souvent étincelant, à défaut d'être aussi dominant que son homologue. Les Alouettes ont par ailleurs demandé aux receveurs Kerry Carter et Brian Bratton d'effectuer une course à l'occasion, et Calvillo y est lui-même allé de galopades aux moments opportuns, marquant notamment le quatrième majeur des siens à l'aide d'une course de huit verges.

Le cinquième majeur des vainqueurs a été l'oeuvre de Larry Taylor, sur un retour de botté de dégagement de 69 verges. Le quart réserviste Adrian McPherson a été l'auteur du sixième, en fin de rencontre, sur une course d'une verge.

Kerry Joseph n'a pas fait grand-chose qui vaille à la barre des visiteurs. Il a fallu une course de 92 verges de Dominique Dorsey, sur un retour de botté d'envoi, pour que les Argos inscrivent leur premier touché de la rencontre, au milieu du troisième quart.

L'attaque des Argonauts a finalement atteint la zone payante en fin de quatrième quart, lors d'un troisième essai, alors que les Oiseaux menaient par 25 points. Joseph a alors rejoint Arland Bruce III tout juste avant de disparaître sous une meute de joueurs défensifs montréalais.

À voir en vidéo