Grand Prix de Belgique - Hamilton perd la victoire après une pénalité

Lewis Hamilton
Photo: Agence Reuters Lewis Hamilton

Spa-Francorchamps, Belgique — Cruelle désillusion pour Lewis Hamilton. Le pilote britannique de l'écurie McLaren, leader du championnat du monde des pilotes, avait bien cru hier avoir remporté le Grand Prix de Belgique de Formule 1 au terme d'une course spectaculaire, dont l'issue a été perturbée par la pluie.

Las, il a été pénalisé de 25 secondes par les commissaires pour une manoeuvre irrégulière lors d'un duel épique avec son rival finlandais Kimi Raikkonen. C'est donc le Brésilien Felipe Massa (Ferrari) qui récupère la mise, devant l'Allemand Nick Heidfeld (BMW Sauber), initialement troisième, rang maintenant occupé par Hamilton.

Vainqueur des trois précédents GP belges, Raikkonen a pour sa part vu fortement compromises ses chances de conserver sa couronne mondiale, terminant la course à deux tours du vainqueur.

Sur le circuit de Spa-Francorchamps, Hamilton avait une nouvelle fois prouvé sa dextérité sous la pluie, tirant son épingle du jeu dans les derniers tours, alors qu'une averse soudaine transformait le Grand Prix en un vaste chaos. La course avait longtemps été menée par Räikkönen, mais la pluie en a décidé autrement, en se mettant à tomber brusquement dans les trois derniers tours.

«Je priais: pluie, pluie, pluie», a déclaré Hamilton a la fin de la course. Les deux concurrents ont manqué plusieurs fois de se percuter, mais après des manoeuvres spectaculaires, c'est Hamilton qui a pris la tête de la course, avant de se faire repasser devant lorsqu'il a dû éviter un retardataire. Mais Raikkonen, obligé de prendre des risques, a perdu le contrôle de sa Ferrari dans un virage glissant, finissant sa course dans la barrière de sécurité.

Heidfeld, qui avait fait un bon choix de pneus pluie, effectuait pour sa part une remontée spectaculaire dans les derniers tours pour terminer en troisième place, avant d'être reclassé deuxième sur tapis vert, les commissaires jugeant que le Britannique avait coupé à travers une chicane pour se rapprocher du Finlandais et le doubler dans la foulée.

Le Grand Prix était mal parti pour Hamilton, qui n'avait profité de sa pole position que pendant un tour. La Ferrari de Raikkonen, partie en quatrième place sur la grille, est revenue très rapidement sur la McLaren, le Finlandais étant très à l'aise sur son circuit favori. À mi-course, Raikkonen avait 5,5 secondes d'avance sur Hamilton et 11,2 sur Massa. Le Britannique a alors commencé sa formidable remontée après son second arrêt aux puits.

Le Français Sébastien Bourdais (Toro Rosso), troisième à la toute fin de la course, s'est fait doubler par quatre voitures dans le dernier tour pour ne passer la ligne d'arrivée qu'en septième place.

Après Spa, Hamilton maintient de peu son avance en tête du championnat du monde, avec 76 points, soit deux points d'avance sur son poursuivant, Felipe Massa, avant les cinq derniers Grands Prix de la saison.

À voir en vidéo