Finale de la coupe Memorial - Les Tigres ont été une proie facile

Guelph, Ontario — Les Tigres de Victoriaville sont tombés à court de petits miracles et d'énergie dans le match de championnat du tournoi de la coupe Memorial, hier.

Disputant un troisième match en trois jours et un cinquième en six jours, les Tigres ont été une proie facile pour le Ice de Kootenay qui l'a emporté 6-3 devant une foule de 5100 spectateurs.


«Les gars n'avaient tout simplement plus de jus, a déclaré l'entraîneur des Tigres, Mario Durocher. Ils étaient vidés physiquement et psychologiquement. En retournant sur la patinoire au début de la troisième période, la moitié d'entre eux avaient les yeux rougis par l'émotion.»


Les Tigres tiraient déjà de l'arrière 4-1 après 40 minutes de jeu. Solide au cours des trois matchs précédents, le gardien Daniel Boisclair a été chancelant en finale.


À la suite du but de Carl Mallette, qui a fait 2-1 au début du deuxième vingt, on a cru à une autre remontée des Tigres, mais Boisclair a compliqué les choses en concédant deux mauvais buts.


Colin Sinclair a profité de ses largesses. Il a d'abord fait mal paraître le gardien à l'aide d'un lancer inoffensif décoché d'un angle restreint, avant de bénéficier ensuite d'un généreux rebond, à 9 minutes 48 secondes.


«Ç'a été un de ces matchs où rien ne fonctionnait, a commenté Boisclair. Je me sentais pourtant bien et j'étais prêt. La chance a souri aux joueurs du Ice.»


Afin de fouetter ses troupiers, l'entraîneur Durocher a remplacé Boisclair par Daniel Manzato. Boisclair a été renvoyé devant le but à l'arrêt de jeu suivant, soit après une absence de 23 secondes. «Je lui ai demandé s'il voulait que je le renvoie dans la mêlée. Il m'a répondu oui. Je lui ait dit de dresser le mur devant le but», a expliqué Durocher.


L'entraîneur l'a remplacé de nouveau après le sixième but du Ice en troisième période. Comme l'a fait Michel Therrien du Canadien avec José Théodore dans le dernier match contre les Hurricanes de la Caroline, il a permis à Boisclair de terminer la rencontre sur la patinoire.


«Je pleurais devant le but et je suis encore très émotif, a commenté Boisclair, qui a été repêché par les Hurricanes l'an dernier. C'est un beau geste. Ça m'a fait penser à José Théodore.»


Outre le doublé de Sinclair, Cole Fischer, Igor Agarunov, Duncan Milroy, espoir du Canadien, et Shawn Norrie ont été les marqueurs des champions de l'Ouest, qui n'avaient pas joué depuis mercredi.


Mallette, deux fois, et Matthew Lombardi ont assuré la réplique des Tigres, qui ont fourni à la LHJMQ sa cinquième participation à la finale au cours des sept dernières années. Lombardi et Mallette ont déjoué B.J. Boxma vers la fin de la rencontre, à l'aide des deux seuls tirs des Tigres en troisième période.





Sur les talons


Comme des boxeurs qui s'analysent, les deux équipes ont amorcé la finale sur la défensive. Le premier tir du match a été inscrit au panneau indicateur à 6 min 27 s.


Le Ice a brisé la glace à la 12e minute grâce à l'initiative du défenseur Fischer qui s'est amené comme troisième joueur sur le flanc gauche, au cours d'une descente à deux contre deux, pour prendre un bon tir qui a touché la partie supérieure.


Fischer a par la suite préparé le but d'Agarunov, qui a trompé la vigilance de Boisclair d'un tir sous le bras droit à 17 min 59 s.


Peu menaçants en première période, les Tigres ont connu un début de deuxième vingt plus vigoureux. Mallette a rétréci l'écart quand la rondelle a frappé sa jambière, à la suite du bel échange entre Mikhail Deev et Lombardi.


Le reste du match a été l'affaire du Ice.