Coupe Memorial - Les Tigres rugissent et passent en demi-finale

Guelph — Les gros canons ont finalement tonné et les Tigres de Victoriaville ont pris la mesure du Storm de Guelph 4-3 dans le match suicide du tournoi de la coupe Memorial, hier.

La première étape franchie, les Tigres ne bénéficient que d'une vingtaine d'heures avant de s'attaquer aux Otters d'Erie en demi-finale, ce midi. L'histoire joue contre les champions de la LHJMQ puisqu'aucune des cinq équipes gagnantes du match de bris d'égalité n'a atteint la finale du tournoi depuis l'instauration de la formule actuelle en 1986.


«C'est peu de temps de récupération, mais nous avons un club en forme, a noté l'entraîneur Mario Durocher. Nous continuons de croire en nos chances. Il reste deux victoires à aller chercher.»


Matthew Lombardi, qui veut convaincre les Oilers d'Edmonton de le mettre sous contrat avant la fin du mois, y est allé d'une performance d'un but et de trois aides et le capitaine Carl Mallette a compté deux buts, en plus d'amasser une aide. L'autre membre du trio, Mathieu Brunelle, a connu un match d'un filet et d'une passe.


«Ce sont ces trois joueurs qui nous ont amenés là où nous sommes, a commenté Durocher. C'était presque impossible de les contenir pendant trois ou quatre matchs d'affilée. Ils avaient d'ailleurs commencé à retrouver leur vitesse et leur confiance au cours de la victoire de 3-2 contre le Ice de Kootenay.»


C'est le deuxième filet de Mallette qui a fait la différence à 14:53 du dernier vingt. Le vétéran attaquant a complété la superbe pièce de jeu amorcée par le défenseur Danny Groulx et Lombardi.


Le Storm avait profité d'un troisième avantage numérique pour faire 3-3 dès la 20e seconde du troisième tiers. Seul dans l'enclave, Dustin Brown a déjoué le gardien Daniel Boisclair d'un tir au ras la glace. Solide, Boisclair a effectué 37 arrêts dans un deuxième match de suite. Ses coéquipiers ont mis à l'épreuve Andrew Penner à 25 reprises.


Brown, avec deux buts, en plus d'une aide, et Morgan McCormick ont touché la cible dans le camp des perdants.


Les Tigres ont marqué les premiers tôt dans le match, à 2:21, Mallette concrétisant à courte distance la passe de Lombardi de derrière le filet au cours d'un jeu de puissance. Gonflé à bloc, Mallette a quelques instants plus tard écopé une mauvaise pénalité au moment où les Tigres étaient déjà à court d'un patineur. Le Storm n'a pas raté pareille occasion en marquant.