En photo - La présidence du TAS échappe à Dick Pound

Photo: Agence Reuters

Le montréalais Dick Pound, ancien président de l'Agence mondiale antidopage, a été coiffé hier par l'avocat italien Mino Auletta dans la course à la présidence du Tribunal arbitral du sport (TAS), pour laquelle il partait pourtant favori.

Auletta, qui était président suppléant depuis l'an dernier, supervisera jusqu'en 2010 la nomination des arbitres pour les appels déposés devant le TAS. Il a expliqué avoir bénéficié de 10 votes sur 19 lors de la réunion des membres du tribunal hier à Monaco. Auletta, président par intérim depuis la mort du Sénégalais Keba Mbaye en 2007, a aussi devancé l'avocat suisse Robert Briner et le Suédois Gunnar Werner. Pound a refusé de dire si la bataille qu'il livre à l'Union cycliste internationale a pu jouer contre lui. Et il a fait savoir qu'il allait désormais se concentrer sur ses rôles de membre senior du Comité international olympique et de l'Agence mondiale antidopage, dont il a été le premier président. Il compte aussi demeurer au sein du comité de direction du TAS. «Je n'ai jamais eu le moindre problème à occuper mon temps», a-t-il rappelé, ajoutant qu'il pourrait se représenter en 2010.