Coupe du monde de Cortina - Maria Holaus signe sa première victoire en remportant le super-G

L’Autrichienne s’est imposée sur la piste Olympia delle Tofane en 1 min, 24 s 63.
Photo: Agence France-Presse (photo) L’Autrichienne s’est imposée sur la piste Olympia delle Tofane en 1 min, 24 s 63.

Cortina D'Ampezzo, Italie — L'Autrichienne Maria Holaus a signé hier sa première victoire en Coupe du monde en remportant le super-G de Cortina d'Ampezzo.

Sous le soleil, Holaus s'est imposée sur la piste Olympia delle Tofane en 1 min, 24 s 63.

La championne olympique de slalom géant, l'Américaine Julia Mancuso, a terminé deuxième à 0,23 seconde. Leader du classement de la Coupe du monde, l'Autrichienne Nicole Hosp a terminé troisième, à 0,28 seconde.

Agée de 24 ans, Holaus est l'une des jeunes spécialistes de vitesse les plus prometteuses de la «Wunderteam».

Partie la première, elle a bénéficié de très bonnes conditions alors que ses principales adversaires ont skié sur une neige plus souple et plus lente à cause de la douceur de la température à Cortina.

Le meilleur résultat de l'Autrichienne jusqu'à présent était une troisième place obtenue en descente à San Sicario (Italie) la saison dernière. En super-G, elle n'avait encore jamais fait mieux que neuvième, un résultat aussi obtenu à San Sicario il y a un an.

Emily Brydon de Fernie (C.-B.) a terminé en quatrième place, à 0,29 seconde. L'Américaine Lindsey Vonn a terminé cinquième à 0,30 seconde, suivie de Britt Janyk de Whistler.

L'Autrichienne Renate Goetschl, qui détient le record de 10 victoires à Cortina, était plus rapide que Holaus au dernier intermédiaire, mais elle a perdu du temps en commettant une erreur sur le bas du tracé. Elle a finalement dû se contenter de la septième place.

Brydon comme Janyk était à la recherche d'un troisième podium cette saison et d'un neuvième pour l'équipe canadienne.

«Nous sommes conscientes que dans notre sport chaque centième de seconde compte, a confié Brydon. Mais ça fait tout de même mal un peu à chaque fois que ça vous est rappelé.»

«Ce n'est pas une piste facile ici à Cortina, mais le tracé a favorisé une approche agressive, et je pense que c'est une des raisons pourquoi la course a été si serrée.»

Kelly VanderBeek de Kitchener a terminé au 15e rang. Emilie Desforges de Montréal a fini 41e et Larisa Yurkiw d'Owen Sound a terminé 44e.

Un super-G aura lieu aujourd'hui sur la même piste en remplacement de l'épreuve d'Aspen annulée plus tôt cette saison.

À voir en vidéo