Le Canada gagne l'or - Une question d'attitude

Pardubice, République tchèque — Avant de gagner l'or au championnat mondial de hockey junior, l'équipe canadienne a dû adopter une nouvelle approche, transformant une certaine arrogance en volonté de fer de se retrousser les manches pour atteindre le but recherché.

L'équipe a amorcé le tournoi se pensant quelque peu inébranlable, en vertu de 18 gains d'affilée à cet événement et d'une fiche de 7-0-1 contre les Russes en Super série, cet été.

L'entraîneur Craig Hartsburg leur avait dit à quel point il serait difficile d'aller chercher un quatrième titre d'affilée, mais l'impression qu'avaient les joueurs a été renforcée, si on veut, avec les deux gains par blanchissage pour amorcer le tournoi.

Il a fallu l'écroulement du troisième tiers contre la Suède, au premier tour (une avance de 2-0 perdue, ce qui a mené à un revers de 4-3), pour que les joueurs réalisent vraiment les efforts qu'ils allaient devoir déployer.

La confiance d'une jeune équipe peut s'estomper, et les Canadiens n'avaient pas vraiment l'allure de champions en quarts de finale, où ils ont battu la Finlande 4-2.

Mais l'équipe, qui était l'une des cinq plus jeunes délégations des 25 dernières années, a montré de la ténacité, délaissant l'arrogance pour mieux acquérir une nouvelle dose de confiance.

Le Canada a concrétisé son triomphe avec une victoire de 3-2 face à la Suède, samedi. Matt Halischuk a donné la victoire aux siens en prolongation, après que la Suède ait nivelé le score avec moins d'une minute à jouer en temps régulier.

Le championnat de 2009 aura lieu à Ottawa, où le Canada tentera d'égaler le record de cinq titres d'affilée qu'il a établi entre 1993 et 1997.

À voir en vidéo