L'appel de la mer

La britannique Ellen MacArthur, première récemment de la Route du Rhum en solitaire sur son monocoque Kingfisher, va cette fois-ci s'élancer en multicoques à l'assaut du trophée Jules-Verne, le record du tour du monde à la voile.
Photo: Agence Reuters La britannique Ellen MacArthur, première récemment de la Route du Rhum en solitaire sur son monocoque Kingfisher, va cette fois-ci s'élancer en multicoques à l'assaut du trophée Jules-Verne, le record du tour du monde à la voile.

La britannique Ellen MacArthur, première récemment de la Route du Rhum en solitaire sur son monocoque Kingfisher, va cette fois-ci s'élancer en multicoques à l'assaut du trophée Jules-Verne, le record du tour du monde à la voile.

«Le bateau a été spécifiquement préparé pour ça», a déclaré MacArthur hier au Salon nautique de Paris. La jeune femme, qui sera accompagnée de 14 membres d'équipage, a reconnu que «cette grosse équipe, pour deux mois», la changera de ses habitudes de solitaire. Ellen MacArthur va s'appuyer sur du solide puisque le catamaran géant utilisé pour ce défi est le titulaire du record du tour du monde, signé par Bruno Peyron, en 64 jours, huit heures, 37 minutes et 24 secondes. La principale innovation sera «un nouveau mât», qui sera installé lundi. La préparation au record se fera à Lorient sur six semaines. Le bateau devrait être prêt à s'élancer à la mi-janvier.