Le Canadien - «La semaine sera longue si on encaisse des défaites», selon Koivu

Michel Therrien estime que son équipe a mieux joué en désavantage numérique contre les Flyers de Philadelphie, samedi.
Photo: Agence Reuters Michel Therrien estime que son équipe a mieux joué en désavantage numérique contre les Flyers de Philadelphie, samedi.

Michel Therrien refuse de fixer un objectif à atteindre durant le voyage de quatre matchs que le Canadien va entreprendre à Dallas, demain. L'équipe va ensuite affronter l'Avalanche au Colorado, vendredi, les Coyotes à Phoenix, samedi, et les Bruins à Boston, mardi prochain.

«Je ne fais pas de prévision, a-t-il dit. On va y aller un match à la fois.»

L'entraîneur souhaite quand même que ce voyage va permettre à l'équipe de se souder davantage en plus d'engranger quelques victoires.

«Ce voyage peut nous apporter beaucoup, a-t-il avancé. On a réalisé de belles choses ensemble lors du camp d'entraînement à Vail. Je pense que ce voyage tombe à point. Ça va permettre à l'équipe de se regrouper.»

«Il y a beaucoup de distractions à Montréal et je ne parle pas seulement des médias, a-t-il ajouté en riant. Il y a la famille et les amis. Là, les gars vont pouvoir manger ensemble. Notre objectif est de demeurer dans le peloton et se donner la chance de se battre jusqu'à la fin pour une place dans les séries. Je reste convaincu qu'on va atteindre cet objectif. Il y a beaucoup de guerriers dans cette formation. Il y a aussi beaucoup de fierté dans cette chambre.»

Le Canadien pourra revenir à Montréal plus uni s'il parvient à inscrire au moins deux victoires.

«L'esprit d'équipe va sûrement être bon si on gagne. Mais la semaine sera longue si on encaisse des défaites», a prévenu Saku Koivu, avant de monter à bord de l'autobus qui a conduit les joueurs à l'aéroport de Dorval en fin d'après-midi hier.

Invaincus à domicile

Le Canadien aura fort à faire à Dallas. Les Stars sont la seule équipe encore invaincue à domicile en temps réglementaire. La troupe de Dave Tippett présente un dossier de 9-0-1-1 au American Airlines Center. L'équipe a marqué 40 buts contre seulement 16 à l'adversaire. José Théodore risque donc de voir beaucoup de caoutchouc.

«Ils sont dus pour en perdre une», a blagué Therrien à la perspective d'affronter la meilleure formation de l'Association ouest.

Therrien s'encourage à la pensée que le Canadien a mieux joué en désavantage numérique contre les Flyers de Philadelphie, samedi, au Centre Bell. Dans ce match, les Flyers ont été tenus en échec en trois jeux de puissance.

Les Stars présentent cependant la sixième meilleure attaque à cinq de la ligue avec un rendement de 20,2 %. Ils ont marqué 22 buts, dont sept par l'étonnant Ulf Dahlen.

«On va devoir porter une attention particulière à Mike Modano. Il est un des meilleurs joueurs de la ligue», a indiqué Therrien au sujet du centre des Stars.