Luongo a connu un match éreintant

Vancouver — Roberto Luongo est venu près d'établir un record dès son tout premier match éliminatoire, ayant effectué 72 arrêts, un de moins que la marque de Kelly Hrudey, lorsque les Canucks de Vancouver ont défait les Stars de Dallas 5-4 grâce au but d'Henrik Sedin marqué avec moins de deux minutes à jouer lors de la quatrième période supplémentaire, dans la nuit de mercredi à hier.

Luongo a par contre établi un nouveau record en faisant face à 76 lancers, un de plus que Hrudey, avec les Islanders de New York contre les Capitals de Washington en 1987, et Ed Belfour, avec les Maple Leafs de Toronto contre les Flyers de Philadelphie en 2003. Ce dernier avait lui aussi effectué 72 arrêts.

«C'est probablement le match le plus épuisant auquel j'ai participé, pour le défi, physiquement et mentalement», a estimé le gardien québécois.

Le temps supplémentaire a duré 78 minutes six secondes, encore très loin du record de 116 minutes 30 secondes qui date de mars 1936 lorsque Detroit avait battu les Maroons de Montréal 1-0.

Les Canucks avaient laissé filer une avance de 4-2 à la troisième période, concédant des buts à Antti Miettinen et Ladislav Nagy.

Luongo a souri lorsqu'on lui a demandé si c'était frustrant de perdre une telle avance.

«Il n'y a pas de frustration parce que nous avons gagné, a-t-il répondu. Ça s'est passé il y a tellement longtemps que ne je m'en souviens plus!»

Brendon Morrow et Trevor Daley l'avaient aussi déjoué encore plus tôt. Daniel Sedin, Mattias Ohlund, Markus Naslund et Bryan Smolinski ont réussi les autres buts des Canucks contre Marty Turco, qui a repoussé 48 rondelles.

À voir en vidéo