Tournoi des Maîtres - Zach Johnson enfile le veston vert

Augusta, Georgie — Le parcours d'Augusta National a été le théâtre dimanche d'une bataille rangée sur le neuf de retour avant de couronner un champion que personne n'avait vu venir.

La Mecque du golf s'est animée en après-midi alors que Zach Johnson a résisté à une ultime attaque de Tiger Woods pour s'imposer au Tournoi des Maîtres et ainsi revendiquer son premier triomphe lors d'un tournoi majeur.

«C'est surréaliste... très, très surréaliste, a dit Johnson avant de recevoir le veston vert. J'ai rêvé à ceci depuis tellement longtemps, mais je ne croyais pas que ce serait cette année.»

La foule a rugi lorsque Woods a réussi un aigle au 13e trou, une normale 5, pour ainsi s'approcher à deux coups de Johnson. Mais l'ancien joueur du circuit Nationwide a réagi avec calme, signant un oiselet de 12 pieds au 16e trou pour consolider son avance.

Johnson a ensuite commis un boguey au 17e trou avant de sauver la normale au 18e pour une ronde finale de 70, deux sous la normale.

«C'est une ronde phénoménale compte tenu des circonstances, a commenté Rory Sabbatini, qui a joué 69 pour terminer ex-aequo avec Tiger Woods et Retief Goosen au second rang. Il a joué de façon superbe.»

Après avoir terminé son parcours et étreint son épouse Kim et leur jeune fils Will, Johnson a dû s'asseoir et attendre pour savoir si Woods ou Justin Rose allaient le rattraper, ce qui ne s'est pas produit.

Au 17e trou, Rose a envoyé son coup de départ dans les arbres avant de commettre un double boguey, tandis que Woods a raté un roulé de 12 pieds pour l'oiselet au 16e vert. Au trou suivant, alors qu'il devait réussir un oiselet, Woods a plutôt envoyé sa balle dans une fosse de sable.

Le pointage cumulatif de Johnson (289, un coup au-dessus de la normale) égale le total le plus élevé dans l'histoire du Tournoi des Maîtres, qui s'est tenu pour la première fois en 1934. Sam Snead, en 1954, et Jack Burke, en 1956, s'étaient eux aussi imposés avec ce même score.

Johnson a terminé deux coups devant Goosen (69), Sabbatini (69) et Woods (72). Ce dernier a pris le deuxième rang d'un tournoi majeur pour la troisième fois de sa carrière. «Ce parcours de golf était très difficile, a expliqué Woods. C'était laborieux et il fallait travailler fort pour avoir des chances de réussir des oiselets. Ils étaient très difficiles à obtenir.»

Johnson est devenu le premier joueur à s'imposer lors d'un tournoi majeur au cours duquel Tiger Woods a occupé la tête. Ce dernier avait, jusqu'à dimanche, remporté 12 tournois en 12 occasions en de pareilles circonstances. Woods a brièvement mené tôt durant la quatrième ronde, avant de passer le reste de la journée à pourchasser ceux qui le devançaient.

Johnson, un natif de l'Iowa âgé de 31 ans, n'en était qu'à sa troisième participation au Tournoi des Maîtres et qu'à un deuxième gain sur le circuit de la PGA. Il a néammoins trouvé le moyen de contenir Woods.

Cinq golfeurs différents ont détenu l'avance sur le parcours d'Augusta National. Le champion en titre, Phil Mickelson, a remis une carte de 77 pour finir à égalité au 24e rang à 299. Mike Weir de Bright's Grove en Ontario a remis une carte de 71 pour terminer dans un groupe au 20e rang avec un cumulatif de 298, un coup devant Stephen Ames, de Calgary (72).

À voir en vidéo