Le Canadien - Craig Rivet n'a jamais été apprécié à sa juste valeur, prétend Souray

Sheldon Souray a perdu un coéquipier lorsque le Canadien a échangé Craig Rivet aux Sharks de San Jose en retour du jeune défenseur, Josh Gorges, et d'un transfert de choix au repêchage. Souray se réjouit toutefois pour son ami qui pourra relancer sa carrière en Californie après une saison difficile à Montréal.

«C'est mon ami et je suis très heureux pour lui. Il avait besoin d'un changement et les Sharks tenaient vraiment à lui», a déclaré Souray avant le match qui opposait le Canadien aux Maple Leafs de Toronto, hier soir, au Centre Bell.

Selon Souray, Rivet n'a jamais été apprécié à sa juste valeur par les partisans de l'équipe. «Il a dû endurer plus que sa part de critiques. Aujourd'hui, il est soulagé, même s'il ne le dira jamais publiquement, a indiqué le vétéran défenseur qui fait lui-même l'objet de plusieurs rumeurs de transaction.

«De notre côté, on perd un joueur de caractère, un leader, a ajouté Souray. Craig n'a jamais craint de prendre la parole dans la chambre. Face aux médias, il était toujours présent, dans les bons comme dans les mauvais moments. Il ne s'est jamais caché. J'avoue n'avoir jamais eu de meilleur coéquipier.»

Mathieu Dandenault n'a pas été surpris par la transaction. «On s'y attendait, a-t-il dit. On risquait de perdre quatre défenseurs — Rivet, Souray, Andreï Markov, Janne Niinimaa — à l'autonomie. Rivet va apporter du leadership aux Sharks. C'est aussi un bon gars.»

Mark Streit a été indirectement responsable du départ de Rivet. Son jeu a convaincu la direction qu'elle pouvait échanger le vétéran de 32 ans sans s'affaiblir à la ligne bleue. «Je crois qu'il s'agit d'un signe de confiance de la part de l'équipe», a avancé Streit.

Guy Carbonneau reconnaît que la progression de Streit a changé la donne chez le Canadien.

À voir en vidéo