Ski alpin - Erik Guay termine troisième en Allemagne

Garmisch-Partenkirchen — Erik Guay est monté sur la troisième marche du podium hier à l'issue de la descente de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

Andrei Jerman a alors offert à la Slovénie sa première victoire dans une épreuve de descente de Coupe du monde, devançant l'Autrichien Hans Grugger. Le meilleur résultat de Jerman sur le circuit jusqu'à présent était une quatrième place.

Les Canadiens Manuel Osborne-Paradis, Jan Hudec, John Kucera ont respectivement terminé 22e, 23e et 35e, tandis que François Bourque n'a pas pris le départ.

Parti 21e sur une piste molle en raison des conditions météorologiques particulièrement douces qui planaient sur Garmish, Guay a réalisé un chrono de 1 min 57 s 26 pour terminer à 22 centièmes de la deuxième place et à 44 centièmes de la victoire.

«C'était vraiment mou, s'est exclamé Guay, mais j'ai quand même bien skié. C'est sûr qu'il y a des endroits où j'aurais pu quand même faire mieux [...].

«Honnêtement, je ne pense pas que j'aurais pu skier plus vite aujourd'hui [hier] et pour moi, c'est ma médaille d'or», a poursuivi le skieur de Mont-Tremblant, satisfait de sa performance.

Guay revendique ainsi un deuxième podium d'affilée en descente sur le circuit de la Coupe du monde cette saison et une sixième médaille en carrière. Il avait remporté la médaille d'argent à Val d'Isère à la fin de janvier. Il a aussi terminé quatrième à la descente des récents championnats du monde à Are, en Suède.

La descente d'hier remplaçait celle prévue à Kitzbuhel, annulée en janvier. Une autre descente est à l'horaire aujourd'hui en Allemagne et Guay s'est dit très confiant: «J'ai très hâte à demain [aujourd'hui]. Comme ça commencera un peu plus tôt, la neige sera sans doute plus dure.»

L'Autrichien Hermann Maier, qui avait célébré la première victoire de son immense carrière il y a dix ans exactement à Garmisch, n'a pas pu intégrer le top 20, comme l'Américain Bode Miller.

L'Autrichien Michael Walchhofer a chuté dans un virage situé sur le bas du parcours et a été conduit à l'hôpital. Il pourrait s'être brisé quelques côtes. Le leader de la Coupe du monde de descente, le Suisse Didier Cuche, s'était déjà élancé quand Walchhofer est parti dans les filets de sécurité. Il a dû reprendre le télésiège pour un deuxième passage et a terminé 20e.

À voir en vidéo