Canadien 6, Predators 5 - Grâce à Koivu et Samsonov

Nashville — On croyait bien que le Canadien devrait se contenter d'une note de A pour l'effort qu'il a déployé face aux Predators de Nashville,hier. Mais le Tricolore a, de plus, été récompensé par l'obtention de deux précieux points au classement après l'avoir emporté 6-5 à l'issue de la séance des tirs de barrage.

On ne donnait pourtant pas cher de sa peau face à une des meilleures équipes de l'Association ouest. Et la soirée avait plutôt mal commencé pour lui devant 15 808 spectateurs au Gaylord Entertainment Center.

Le capitaine Saku Koivu a finalement tranché en fusillade, le nouveau venu des Preds, Peter Forsberg, perdant l'équilibre en tentant de prolonger la séance.

«C'est très bon pour la confiance, aucun doute, a commenté Koivu. Peu de gens croyaient qu'on pouvait gagner ici. De combler deux retards de deux buts (0-2 et 1-3) et de l'emporter, il y a plusieurs aspects positifs.»

Sergei Samsonov ne marque pas souvent, mais le but qu'il a réussi à 48 secondes de la fin du troisième vingt est sans contredit son plus important dans l'uniforme du CH, envoyant les équipes en prolongation.

«Un match en montagnes russes, ne pouvait mieux résumer le Russe Samsonov. Disons que le plan n'était pas d'accorder cinq buts aux Predators et de l'emporter. Personnellement, c'est plaisant de contribuer à l'attaque. C'est une grosse victoire pour nous, compte tenu des problèmes qu'on a eus dernièrement.»

David Legwand avait fait 5-4 à 5:55 du dernier vingt, la rondelle qu'il a envoyée du coin de la patinoire bifurquant sur le patin droit de Sheldon Souray. Le jeune gardien Jaroslav Halak, qui a maîtrisé 26 lancers au total, n'y pouvait rien.

Le Tricolore s'est accroché pendant toute la soirée même si les Predators, plus rapides, ont exercé un bon contrôle du jeu.

Jean-Pierre Dumont a dirigé l'attaque des Predators, avec un but et deux passes. Steve Sullivan, Shea Weber et Scott Hartnell ont été leurs autres marqueurs.

Outre Samsonov, Michael Ryder, Mark Streit, Garth Murray et Alexander Perezhogin ont déjoué le gardien Tomas Vokoun, auteur de 22 arrêts.

À voir en vidéo