LNH - Les Hurricanes ne ressemblent plus aux champions de la coupe Stanley

Il a fallu une récente visite à la Maison-Blanche pour que les Hurricanes de la Caroline se souviennent qu'ils sont les champions de la coupe Stanley. Depuis des semaines, les joueurs de Peter Laviolette sont loin de jouer en champions. Ils occupent le huitième rang de l'Association Est, un seul point devant les Maple Leafs de Toronto. Une défaite face au Canadien, mardi soir, au Centre Bell, pourrait les faire basculer hors des séries.

Cette situation est certes préoccupante pour le directeur général Jim Rutherford. «Il y a quelque chose qui cloche», a déclaré Rutherford au quotidien News & Observer de Raleigh.

«Toutes les équipes ont des léthargies. Mais depuis une semaine, ça dépasse les limites. Il nous arrive d'afficher les signes d'une bonne équipe. Ils nous arrive aussi de démontrer les signes d'une mauvaise équipe. Ce manque de régularité est frustrant et décevant.»

Les Hurricanes ont perdu leurs quatre derniers matchs dont celui de samedi en prolongation face aux Bruins de Boston. Durant ces quatre matchs, ils ont enregistré un déficit de 19-7 dans les buts marqués. À leurs sept derniers matchs (1-4-2), les Canes ont obtenu une maigre récolte de quatre points.

Selon Rutherford, le moment semble bien choisi pour effectuer des changements dans l'espoir de secouer l'équipe. Il serait en négociations avec deux formations.

Kaberle de retour

Rutherford peut trouver du réconfort dans le retour du défenseur Frantisek Kaberle. Le Tchèque devrait affronter le Canadien après une longue convalescence ayant suivi une opération de l'épaule droite subie en septembre. Le vétéran de 33 ans a raté les 55 matchs des Hurricanes.

Rutherford doit toutefois créer de la place pour que Kaberle puisse réintégrer l'équipe. S'il ne peut transiger, Rutherford devra se résoudre à retourner Andrew Ladd ou Anton Babchuk à Albany, dans la Ligue américaine.

Les Canes misent actuellement sur 10 défenseurs: Bret Hedican, Dennis Seidenberg, Niclas Wallin, Mike Commodore, Glen Wesley, Andrew Hutchinson, David Tanabe, Tim Gleason, Kaberle et Babchuk. Ils tournent généralement à huit défenseurs même s'ils ont de la place pour neuf. Rutherford pourrait échanger un défenseur en retour d'un attaquant ou simplement un choix au repêchage si jamais il décide de transiger.

Le retour de Kaberle pourrait relancer l'attaque à cinq (15,4 %) des Canes. La Caroline a marqué seulement cinq buts à ses 51 derniers avantages numériques. La saison dernière, Kaberle a récolté 44 points, un sommet chez les défenseurs de l'équipe, dont 17 en supériorité numérique. «Je me sens assez pour jouer, je crois, a dit Kaberle. Ça fait un long moment entre l'été et aujourd'hui.»