Coupe du monde de ski de La Plagne - La Québécoise Jennifer Heil remporte l'épreuve des bosses

Jennifer Heil, le 6 janvier dernier, lors de l’épreuve des bosses au Mont-Saint-Gabriel.
Photo: Agence France-Presse (photo) Jennifer Heil, le 6 janvier dernier, lors de l’épreuve des bosses au Mont-Saint-Gabriel.

La Plagne — La skieuse acrobatique québécoise Jennifer Heil a remporté l'épreuve des bosses de la Coupe du monde de La Plagne hier. Heil, qui était la première à l'issue des qualifications, a amassé 26,83 points en finale pour devancer par trois dixièmes de point l'Italienne Deborah Scanzio. L'Autrichienne Margarita Marbler a mis la main sur la médaille de bronze, terminant à seulement un centième de Scanzio.

«C'est vraiment un excellent résultat pour moi de monter sur la plus haute marche du podium, surtout ici, à La Plagne, la montagne de Sandra Laoura. Cette médaille est pour elle», a révélé avec émotion la Montréalaise, qui n'a pu rendre visite à sa bonne amie, hospitalisée à Paris après avoir subi une grave blessure au dos en janvier.

Heil a récemment parlé à Laoura, qui est toujours incapable de marcher. «C'était une grosse motivation de skier pour elle aujourd'hui, a poursuivi l'athlète qui a grandi à Spruce Grove en Alberta. Il y a beaucoup d'énergie ici. C'est vraiment bien que nous puissions skier pour elle.»

Malgré sa cinquième place, l'Américaine Shannon Bahrke a conservé la tête du classement général de la Coupe du monde. Elle compte désormais 290 points en quatre épreuves, six points seulement devant Heil.

Audrey Robichaud, de Val-Bélair, et Marie-Josée Lessard, de Louiseville, ont aussi participé à la finale, se classant respectivement huitième (24,62) et 14e (20,39). Stéphanie St-Pierre, de Sainte-Foy, a fini 25e.

Bilodeau deuxième

Le Finlandais Sami Mustonen a dominé l'épreuve masculine, obtenant 27,11 points en finale. Alexandre Bilodeau, qui avait été le meilleur des qualifications, a pris le deuxième rang en totalisant 26,75 points, devançant par six centièmes de point l'Australien et champion olympique Dale Begg-Smith.

Bilodeau a connu plusieurs mésaventures, comme à sa dernière Coupe du monde, en Utah. «Ce matin, je pensais que les péripéties que j'avais vécues à Deer Valley se reproduiraient, a-t-il indiqué. J'ai cassé deux paires de skis, une hier [dimanche] et une ce matin à l'entraînement. Il me restait donc seulement une paire de skis, celle de l'an passé.»

«Je les ai battu ces skis-là. Je me suis entraîné tout l'été avec eux. Je ne devrais pas skier avec ces skis, a expliqué le résidant de Rosemère. Je pense qu'il y a eu un problème dans la fabrication de mes skis. Ça n'a aucun sens, je suis déjà rendu à six paires de skis [brisées].»

Une de ses bottes lui a aussi causé des problèmes en qualification. «Quatre coureurs avant ma descente, une vis sur le côté de ma botte, qui fait qu'elle plie, a rendu l'âme. J'ai donc skié avec une vis seulement sur ma botte.»

Le Drummondvillois Pierre-Alexandre Rousseau a confirmé son beau retour parmi l'élite mondiale en terminant sixième après avoir amassé 26,45 points lors de sa dernière prestation. «Ma technique est là et ça paye. Du côté de mes sauts, ça va de mieux en mieux.»

Maxime Gingras, de Saint-Hippolyte, et Vincent Marquis, de Sainte-Foy, troisième des qualifications, ont également atteint la finale.

Le Français Guilbaut Colas, cinquième jeudi, est toujours premier au classement général avec 257 points. Il devance Smith (234), l'Américain Nathan Roberts (185) et Bilodeau (176).