Tiger Woods ne sourit pas

Photo: Agence Reuters

Tiger Woods a remis une carte de 67 à l'issue de la deuxième ronde du tournoi de Dubaï mais il a été éclipsé par un Anglais peu connu qui a déjà ramassé ses balles sur un terrain d'exercice.

Woods en a arraché avec ses coups roulés pour une deuxième journée de suite et se retrouve à 135, à cinq coups du meneur Ross Fisher, qui a joué une autre ronde de 65 et est à 14 coups sous la normale. Il devançait Ernie Els par deux coups, Graeme McDowell, Peter Hanson et Henrik Stenson par quatre. Fisher, qui a 26 ans, en avait 18 quand il a ramassé des balles pour Woods au championnat mondial par trou à Wentworth et il pourrait jouer en sa compagnie en fin de semaine.

«Je ne l'ai jamais rencontré en personne (...) Ce serait le bonheur total de jouer avec le meilleur joueur au monde», a-t-il commenté.