En vue des 24 heures du Mans - Villeneuve s'échine au volant de sa Peugeot

Le Castellet — Après une première prise de contact la veille, Jacques Villeneuve s'est échiné, hier, au volant de la Peugeot 908 HDI qu'il pilotera lors des 24 heures du Mans, les 16 et 17 juin prochains.

Villeneuve a effectué 60 tours sur le circuit du Castellet sans connaître le moindre ennui technique.

«C'est une vraie voiture de course, ça freine fort, ça accélère fort, ça passe vite dans les virages, a commenté l'ex-champion du monde de Formule 1. C'est juste bizarre d'être dans un habitacle fermé, il n'y a pas de bruit.

«Pour un diesel, on ne s'attend pas à ça, c'est un vrai moteur de course.»

Hier, Villeneuve a partagé le travail pour cette deuxième journée d'essais avec le Français Sébastien Bourdais, avec qui il fera équipe aux 24 Heures du Mans.

«Il y a une bonne entente entre tous les pilotes. Nous fournissons sensiblement les mêmes informations aux ingénieurs, ce qui est bon signe.»

Villeneuve, qui nourrit l'ambition de remporter l'épreuve d'endurance dès sa première participation, s'est remis sérieusement à l'entraînement physique depuis quelques semanies, sachant qu'il aura besoin d'une concentration maximale tout au long de la course au Mans.

Par ailleurs, le pilote n'a pas encore jeté l'éponge en ce qui concerne ses projets en NASCAR.

«Nous progressons, Craig [Pollock, son gérant] et moi, a-t-il indiqué à un quotidien montréalais. Nous ne voulons rien précipiter. De toute façon, nous n'allons faire que quelques courses de préparation cette année. C'est sur 2008 que nous concentrons tous nos efforts, même si ce serait bien de faire un maximum de courses cette année pour nous préparer au mieux.»