Montréal 5, Buffalo 2 - Importante victoire du Canadien dans le fief des Sabres

Buffalo — Les Sabres ont reçu hier soir un sévère avertissement. Ils devront désormais compter avec le Canadien pour le titre dans la division nord-est et le championnat de l'Association est.

Le Tricolore l'a emporté 5-2 au HSBC Arena pour s'approcher à seulement cinq points des Sabres qui se sont portés en tête dès les premiers jours de la saison.

«Les joueurs savent où nous sommes rendus. On voulait mettre de la pression sur les Sabres. On va voir maintenant comment ils vont réagir, a commenté Guy Carbonneau. L'équipe s'améliore à chaque match. On joue mieux qu'il y a trois semaines et encore mieux qu'il y a trois mois. On joue avec confiance», a ajouté l'entraîneur.

Les unités spécialisées ont joué un rôle déterminant dans cette victoire, la quatrième de suite du Canadien, une première cette saison. Les joueurs de Guy Carbonneau ont marqué deux fois en supériorité numérique. Ils ont aussi neutralisé le jeu de puissance des Sabres.

Chris Higgins (9e et 10e), Alex Kovalev (9e), Maxim Lapierre (3e) et Francis Bouillon (1er) ont marqué. Ales Kotalik et Jaroslav Spacek ont déjoué Cristobal Huet, encore une fois brillant devant son filet. Il a fait face à 44 lancers.



L'attaque à cinq

Le Canadien a mal entrepris la rencontre, les Sabres inscrivant le premier but après seulement 34 secondes de jeu. Un puissant tir de Kotalik que Cristobal Huet n'a jamais vu. Il s'agissait pour le Tchèque d'un premier but en 14 matchs.

Les équipes devront éviter les pénalités face au Canadien qui possède la meilleure attaque à cinq du circuit. Les Sabres l'ont appris à leurs dépens puisque le Tricolore a profité de ses deux premières supériorités numérique.

Kovalev a créé l'égalité à 13:01 d'un angle difficile. Higgins a suivi à 16:12 en faisant dévier habilement une passe de Sergei Samsonov derrière Ryan Miller.

Lapierre ne cesse de surprendre depuis son rappel de Hamilton. En première, il a inscrit son troisième but en quatre matchs en glissant le disque sous Miller. Guillaume Latendresse et Tomas Plekanec avaient fait de l'excellent travail pour maintenir la rondelle dans la zone des Sabres.

Spacek a réduit l'écart à 3-2 au deuxième vingt quand Kotalik a réussi à devancer Mike Komisarek dans le territoire du Canadien. Kotalik a refilé le disque à Spacek qui a pu déjouer Huet.

Le gardien de Grenoble a été très solide en deuxième alors qu'il a repoussé 16 rondelles. Faut dire que les Sabres ont bénéficié de trois supériorités numériques. En troisième, Bouillon a redonné une avance de deux buts au Canadien avec un tir voilé. Samsonov a été à l'origine du but en déjouant d'une seule main deux joueurs des Sabres avant de refiler le disque à Bouillon. Higgins a concrétisé la victoire à l'aide de son deuxième filet du match.

«C'est réconfortant de marquer au retour d'une blessure», a dit Higgins qui a rapidement retrouvé sa place à la gauche de Saku Koivu et Michael Ryder.

«Ce soir, nous n'avons pas entrepris le match comme on le souhaitait. Mais nous sommes quand même parvenus à battre le meilleur club de notre association même si on a concédé trop de lancers [44]. Encore une fois, notre jeu de puissance nous a donné un bon coup de main.»

Le Canadien se retrouve maintenant à seulement cinq points des Sabres.