Le Canadien - L'équipe n'a jamais été aussi solide, affirme Guy Carbonneau

Il y a six semaines, les chances du Canadien de rattraper les Sabres de Buffalo paraissaient illusoires. Aujourd'hui, cette possibilité semble bien réaliste, surtout si le Tricolore parvient à l'emporter contre Sabres, ce soir, au HSBC Arena.

Le Canadien sera à la recherche d'une quatrième victoire de suite, une première cette saison. Et un gain rapprocherait le bleu-blanc-rouge à seulement cinq points des Sabres.

«On ne sait jamais, a noté Guy Carbonneau. Il y a six semaines, on devait bien tirer de l'arrière par une quinzaine de points. Comme les choses changent rapidement. On gagne demain [aujourd'hui] et on se retrouve à cinq points des Sabres.»

Carbo croit qu'une victoire du Canadien pourrait ébranler la confiance des hommes de Lindy Ruff. «Pendant des semaines, les Sabres ont semblé invincibles. Ils jouaient avec tellement d'assurance. J'ai hâte de voir comment ils vont réagir à la pression si jamais on parvient à réduire l'écart.»

L'entraîneur du Canadien se présentera à Buffalo avec une équipe à son goût.

«L'équipe n'a jamais été meilleure qu'en ce moment. Le retour des blessés [Chris Higgins] a pour effet d'améliorer tous les trios, a-t-il mentionné. J'ai dit au camp d'entraînement que j'aimais l'équipe. Presque tous les joueurs étaient de retour et on a dû mouler seulement quelques joueurs additionnels.»

Trois matchs avant Noël

Le Canadien va disputer trois matchs d'ici le congé de Noël. Après Buffalo, l'équipe accueillera les Flyers de Philadelphie jeudi puis affrontera les Bruins, samedi, à Boston.

«On vient de récolter sept points sur une possibilité de huit. On aimerait avoir une autre bonne semaine, fait valoir Mike Komisarek. Le congé de Noël serait encore plus agréable. On aurait le sentiment du devoir accompli. Il est certain que l'atmosphère dans le club serait alors très positive.

«On cherche à rejoindre les Sabres mais aussi à nous distancer des équipes qui sont derrière», a rappelé le jeune défenseur.

«Ce match à Buffalo sera difficile. L'amphithéâtre est plein et la foule est hostile. Il fait aussi très chaud et la glace est généralement de mauvaise qualité.»

Il s'agira du cinquième affrontement entre les deux équipes. Jusqu'ici, les Sabres ont récolté sept points contre quatre au Canadien.