Le canadien - Saku Koivu: meilleur joueur cette saison, selon Souray

Saku Koivu
Photo: Agence Reuters Saku Koivu

On n'a pas l'habitude d'associer le nom de Saku Koivu à celui d'un marqueur. Le capitaine du Canadien a atteint le plateau des 20 buts seulement deux fois au cours de sa carrière. Et son sommet de 21 buts a été réalisé il y a quatre ans lors de la saison 2002-2003.

Les choses sont pourtant en train de changer. En 32 matchs, le Finlandais a déjà inscrit 14 buts. Avec un peu de chance, il pourrait égaler sa marque personnelle dès la mi-saison. Koivu a été particulièrement productif en décembre alors qu'il a enregistré quatre doublés. Chez le Canadien, seuls Maurice Richard, Jean Béliveau, Guy Lafleur et Steve Shutt, avec cinq doublés (ou plus) chacun, ont été plus prolifiques au cours d'un même mois. Phil Esposito, Jari Kurri et Teemu Selanne se partagent le record (sept) de la Ligue nationale.

«Je suis davantage un passeur qu'un marqueur, prévient Koivu. En ce moment, la rondelle semble trouver le fond du filet avec une certaine régularité.»

Avant les rencontres d'hier, le vétéran âgé de 32 ans occupait le 26e rang des compteurs de la Ligue nationale (14-19-33).
«J'ignore s'il s'agit de ma meilleure saison, dit-il. Mais j'avoue éprouver beaucoup de plaisir. J'espère seulement que cette poussée ne s'arrêtera pas de sitôt.»

Le meilleur joueur

Sheldon Souray est heureux de voir son coéquipier avoir du succès en attaque. «C'est bon de voir ses efforts être récompensés, dit le défenseur. Il n'a pas toujours marqué autant de buts mais c'était jamais par manque d'effort. On sait tous qu'il se défonce à chaque match, qu'il travaille toujours très fort. Jusqu'ici, Saku est notre meilleur joueur cette saison.»

Guy Carbonneau apprécie la contribution de son capitaine. Carbonneau croyait d'ailleurs que Koivu allait subir une baisse de régime durant l'absence prolongée de Chris Higgins. Il n'en fut rien.

«Je m'attendais à une baisse de sa part», a confié l'entraîneur après la victoire de 6-3 que le Canadien a remportée face aux Penguins de Pittsburgh, samedi soir, au Centre Bell.

Dans ce match, le patineur de Turku a marqué deux buts. Il a inscrit son premier d'un tir dans la lucarne et son second en faisant dévier habilement une passe vive d'Andreï Markov. «Pour Koivu, l'équipe passe toujours en premier. C'est lui qui mène le groupe. Parfois, il prépare le but, d'autres fois, c'est lui qui le marque. Il est notre leader», a insisté Carbonneau.

Un nouveau contrat

Bien des gens ont désapprouvé la décision du directeur général Bob Gainey de prolonger le contrat de Koivu de trois autres saisons le 11 février dernier. D'aucuns ont cru alors qu'il était trop payé à 4 750 000 $US par saison. Aujourd'hui, cette décision apparaît pleinement justifiée compte tenu du rendement et du leadership de Koivu.