Super G de Val Gardena - Bode Miller file vers la victoire

L’Américain Bode Miller a remporté la première place hier, à Val Gardena, en descendant la piste en 1 min 32,35 s.
Photo: Agence Reuters L’Américain Bode Miller a remporté la première place hier, à Val Gardena, en descendant la piste en 1 min 32,35 s.

Val-Gardena, Italie — L'Américain Bode Miller, vainqueur hier à Val Gardena du super G de Coupe du monde de ski alpin, a rappelé qu'il était quasiment imbattable quand il élevait son ski à son meilleur niveau. L'Autrichien Christoph Gruber, deuxième à 64 centièmes de seconde, a ainsi sobrement déclaré que «Miller était au-dessus du lot».

Pour son 23e succès en Coupe du monde, et le quatrième en super G, le quadruple champion du monde a effacé du même coup son aversion pour la piste Saslong, sur laquelle il n'avait encore jamais atteint le podium.

Dans son style inimitable, buste haut, le skieur de Franconia (côte est) a joué avec le tracé dessiné par le Français Lionel Finance, entraîneur des Canadiens, qui avait aussi pensé à son jeune protégé, John Kucera. Le skieur de Calgary a ainsi pris la troisième place, devant le Suisse Didier Cuche, confirmation de sa victoire en super G à Lake Louise (Canada), fin novembre.

C'est dans les zones piégeuses des bosses du Chameau et du Ciaslat, toboggan en forme de S, que Miller a affiché une maîtrise exceptionnelle, traçant des lignes directes quand les autres favoris se faisaient chahuter par les aspérités du terrain. «J'étais inspiré parce que le parcours, sélectif, correspond à mon style de skieur. À l'arrivée, je n'étais vraiment pas surpris de ma première place», a déclaré le vainqueur.

Une nouvelle fois, le quadruple champion du monde a infligé un cinglant démenti à ceux qui l'avaient accablé après des Jeux olympiques sans médaille. «Je suis autant en forme que l'an dernier, qu'il y a même deux ans, quand j'avais remporté plusieurs épreuves en novembre et en décembre. Mais il y a un certain nombre de variables qu'on ne contrôle pas», a ajouté le skieur du New Hampshire.

John Kucera, troisième

L'Albertain John Kucera a montré que sa victoire à Lake Louise n'était pas un feu de pailles, hier, alors qu'il a terminé troisième à Val Gardena. Après avoir triomphé en Alberta le mois dernier, le natif de Calgary a atteint le troisième rang en 1 min 33 s 08.

«Il était important pour moi d'offrir une performance de ce genre, a dit Kucera. Je ne voulais pas être considéré comme un feu de paille. Cela montre que je peux exceller sur différentes pistes et que si je demeure concentré, les bons résultats suivront.» Avant cette saison, le meilleur résultat de Kucera était une 12e position au combiné, à Wengen l'an dernier.

Kucera domine le classement du super G à la Coupe du monde tandis que Michael Janyk de Whistler mène pour ce qui est du slalom. «C'est toujours une bonne sensation d'être en tête, a relaté Kucera, qui se trouve 42 points devant Miller. Je ne veux pas céder ma place.»

L'objectif du Canada est d'accéder 12 fois au podium cette saison; cela s'est déjà réalisé à cinq reprises jusqu'ici. Les skieurs seront de nouveau en action aujourd'hui, alors que sera disputée une descente.

Le bronze de Kucera était la 193e médaille dans l'histoire du ski alpin canadien. Les dames revendiquent la majorité des présences sur le podium, avec 105 médailles contre 88 pour les hommes.

Le Gaspésien François Bourque a terminé 11e grâce à un chrono de 1 min 33 s 46. Erik Guay de Mont-Tremblant (1 min 33 s 67) suit au 14e rang, une place devant Jan Hudec de Calgary. À son premier départ sur le circuit en deux ans, Vincent Lavoie de Québec a fini la course en 50e place, tandis que son coéquipier Jeffrey Frisch de Mont-Tremblant a terminé en 52e et dernière place.