Le Canadien - Niinimaa écope du retour de Dandenault

Sunrise — Mathieu Dandenault s'est dit prêt à reprendre du service à la défense, et le Finlandais Janne Niinimaa a écopé, hier, face aux Panthers de la Floride.

Dandenault, qui formait un duo avec Niinimaa avant de se blesser à la cuisse gauche le 14 octobre, devait être jumelé au Suisse Mark Streit.

Mercredi, à Tampa, Dandenault a joué exclusivement comme attaquant au sein du quatrième trio. Le dur Aaron Downey devait le remplacer aux côtés de Tomas Plekanec et de Steve Bégin.

«Tout le monde le constate. Janne a connu une baisse de régime dernièrement, a expliqué l'entraîneur Guy Carbonneau, hier. Cela dit, on est satisfait de son rendement en général depuis qu'on a fait son acquisition.»

Carbonneau a réitéré que le Canadien a bien fait d'échanger Mike Ribeiro aux Stars de Dallas afin d'obtenir Niinimaa, avant le début de la saison. «Dans le contexte où Francis était blessé, et à la suite de la perte de Mathieu, on avait besoin de renfort. Janne et Mark ont été très bons ensemble, et l'équipe n'aurait peut-être pas eu autant de succès n'eût été de leur contribution», a-t-il avancé.

Quant à Niinimaa, qui touche cette saison un salaire de 2,5 millions $US, il a été le premier à reconnaître qu'il n'est pas à son meilleur actuellement.

«C'est décevant d'être écarté de la formation, mais je comprends [la décision de l'entraîneur]. Je n'ai pas de bonnes statistiques et je ne suis pas suffisamment bon, point à la ligne.»

Niinimaa, qui n'a qu'une passe à sa fiche à l'attaque en 17 rencontres, montre de plus le pire différentiel de l'équipe en défense, soit moins-7. L'ailier réserviste Garth Murray est à moins-6. «Mon temps de jeu a diminué dernièrement et j'ai perdu la confiance. Je me console à l'idée que l'équipe a du succès et que j'y ai participé.»

Avec le retour imminent de Bouillon, le Tricolore va avoir un surplus de défenseurs (8). N'ayant pas abordé le sujet avec le directeur général Bob Gainey, Carbonneau a dit qu'il ne savait pas comment on allait gérer la situation.