Masters de tennis de Shanghaï - Federer donne un coup de main à Nalbandian

Federer termine en tête de son groupe, n’ayant perdu aucun de ses trois matchs.
Photo: Agence Reuters Federer termine en tête de son groupe, n’ayant perdu aucun de ses trois matchs.

Shanghaï, Chine — Le Suisse Roger Federer, no 1 mondial, s'est qualifié hier pour les demi-finales du Masters de tennis à Shanghai, grâce à un succès aux dépens du Croate Ivan Ljubicic 6-2, 7-6, qui permet à l'Argentin David Nalbandian, vainqueur de l'Américain Andy Roddick 7-6, 6-4, de se qualifier.

Federer termine en tête du groupe rouge avec trois victoires en trois matchs. Le no 1 mondial rencontrera en demi-finale le vainqueur de la partie entre Rafael Nadal et Nikolay Davydenko qui a lieu aujourd'hui.

Les trois autres joueurs finissent tous avec deux défaites. Et c'est donc Nalbandian, pourtant mal parti, qui passe grâce à sa moyenne de manche victorieuse et affrontera demain l'Américain James Blake.

La journée a été riche en émotions pour David Nalbandian, qui avait appris le décès accidentel de son cousin et filleul de 9 ans à Cordoba en Argentine, avant d'affronter l'Américain Andy Roddick. Assurant malgré tout sa présence sur le court, Nalbandian trouvait les ressources pour s'adjuger aisément le premier set (6-2), grâce à un jeu de service aussi puissant qu'efficace.

La suite fut plus indécise, avec un jeu décisif durant lequel l'Américain avait mené 3-1, avant que l'Argentin ne s'accroche pour finalement l'emporter 7-4.

Un échange de politesses

Tentant de justifier son peu d'allant sur le court, Roddick avouait après-coup que la défaite concédée d'un rien, mardi contre Federer, avait été autrement plus dure à encaisser que celle-ci: «je crois qu'il y a deux jours, émotionnellement, ç'a été plus difficile que ce soir».

«C'était terrible, a commenté de son côté Nalbandian. C'est-à-dire que je ne pouvais pas profiter de mon match de la manière dont je l'aurais voulu. C'est la vie. Je ne peux rien faire d'ici.»

Si Nalbandian conserve ainsi toutes ses chances de défendre son titre à Shanghaï, il le doit également à Roger Federer, vainqueur en deux sets sur le Croate Ivan Ljubicic. C'est en fait un simple échange de politesse qui accompagne ce scénario, puisque le gain du premier set par Nalbandian contre Roddick avait directement assuré le Suisse de sa première place dans le groupe rouge et de sa participation aux demi-finales, avant d'en découdre avec Ljubicic. Mais le meilleur joueur du monde a une nouvelle fois tenu son rang, en s'imposant sans trembler contre le Croate (7-6 (7/2), 6-4), renvoyant de fait la balle à Nalbandian. En attendant peut-être de boucler la boucle lors une éventuelle rencontre en finale.