LNH - Le Canadien et les Sénateurs ont inversé leurs positions au classement

Ottawa — Le Canadien va affronter ce soir les Sénateurs d'Ottawa, une formation de bas de classement. Il y a longtemps que les rôles n'avaient été ainsi inversés. Les Sénateurs occupent en effet le quatrième rang de la division nord-est, un point seulement devant les Bruins de Boston. «C'est surprenant de les voir si bas au classement, admet Guy Carbonneau. Surtout avec leur noyau de joueurs.»

L'entraîneur du Tricolore s'attend à une vive opposition de la part des Sens. Carbonneau se souvient trop de la dernière visite des Maple Leafs de Toronto à Montréal. Battus à leurs deux derniers matchs, les Leafs l'avaient emporté aux tirs de barrage. Cette victoire devait leur donner des ailes, les Leafs remportant par la suite six de leurs sept matchs suivants.

«Les Leafs étaient dans le pétrin lorsque nous les avons affrontés. Je ne veux pas que l'histoire se répète face aux Sénateurs», a prévenu Carbonneau.

Radek Bonk défendait les couleurs des Sénateurs lorsque l'équipe accumulait les défaites. «Ça me rappelle de mauvais souvenirs, dit-il. On ne peut faire de comparaisons. Cette équipe va se retrouver. J'ignore quels sont les problèmes mais la présente situation est seulement temporaire.»

Sheldon Souray est surtout surpris par la façon de perdre des Sénateurs. «Ils laissent filer des avances de deux ou trois buts. C'est assurément une équipe différente sans [Zdeno] Chara. Il avait l'habitude de jouer 10 minutes en troisième période. Il avait une telle présence à la ligne bleue des Sénateurs. C'est lui qui contrôlait le jeu. Contre nous, il a toujours bien joué. Ils ne l'ont pas remplacé.»