Honda Indy 300 - Dominguez devance Carpentier

Il s’agissait de la première victoire de sa carrière pour Dominguez.
Photo: Agence Reuters Il s’agissait de la première victoire de sa carrière pour Dominguez.

Surfers Paradise, Australie — Ils avaient beau se trouver sur le circuit de Surfers Paradise, les pilotes de la série CART ont côtoyé l'enfer, hier!

Alors que la course était réduite à 40 tours à cause de la noirceur, un spectaculaire carambolage, quelques secondes après son coup d'envoi, a forcé la suspension de l'épreuve pendant presque deux heures. C'est le Mexicain Mario Dominguez qui a finalement remporté le Honda Indy 300, 17e des 19 étapes de la saison de la série CART.

Dernier au départ, le pilote recrue a devancé le Québécois Patrick Carpentier et le Torontois Paul Tracy, lors d'une course qui s'est achevée sur un drapeau jaune, soulevé... dès le neuvième tour!

Il s'agissait de sa première victoire en carrière.

«De toute évidence, il ne s'agit pas de la plus belle façon de gagner une course, mais je vais prendre la victoire quand même», a lancé le pilote âgé de 26 ans.

Alexandre Tagliani ne s'en est pas trop mal tiré, dans les circonstances, récoltant la sixième place.

Déjà couronné champion de la saison, Cristiano da Matta a terminé l'épreuve en huitième position.

Le rang final de Carpentier lui a permis de porter son total de points à 131. Toujours quatrième au classement général, le pilote de Joliette n'accuse plus que quatre points de recul sur Dario Franchitti, détenteur de la troisième place.

Bruno Junqueira, qui totalise 144 points, a maintenu son emprise sur la deuxième position.

De son côté, Tagliani conserve le septième rang avec 103 points, deux de moins que le Brésilien Michel Jourdain fils et deux de plus que Paul Tracy.

La lutte pour le deuxième échelon du classement général des pilotes reprendra dimanche prochain, à Fontana en Californie.

Conditions exécrables

Malgré une visibilité nulle selon tous les participants, résultat de la forte pluie qui s'abattait sur le circuit et de l'état détrempé de la piste, la course a pris son envol à l'heure prévue.

Mais certains pilotes n'avaient pas encore franchi la ligne de départ/arrivée que l'épreuve était interrompue à la suite d'un carambolage monstre impliquant neuf véhicules, dont ceux de Tagliani et de Carpentier.

Outre les deux Québécois, les pilotes impliqués dans ce spectaculaire accrochage ont été Christian Fittipaldi, Michael Andretti, Jimmy Vasser, Michel Jourdain fils, Adrian Fernandez, Tora Takagi et Dominguez.

Miraculeusement, tous les pilotes sont sortis indemnes de cet accrochage, incluant Tagliani et Carpentier.

Fernandez, victime de fractures à deux vertèbres du cou, et Takagi, qui s'est plaint de douleurs au bassin, ont été transportés à l'hôpital. Dans le cas de Takagi, les radiographies ont révélé des fractures qualifiées de mineures.

Fernandez et Takagi ont obtenu leur congé de l'hôpital quelque deux heures après l'accident.