«Les problèmes de Théodore sont passagers»

Shaun Van Allen est convaincu que les problèmes de José Théodore sont passagers. Van Allen, qui a été le coéquipier de Théodore la saison dernière, est d'avis que le jeune gardien va retrouver son meilleur niveau même si la barre semble très haute.

«Il a joué l'an dernier comme s'il était un surhomme, fait valoir Van Allen, que les Sénateurs ont engagé à titre de joueur autonome. Il a réalisé des arrêts que peu de gardiens peuvent réussir. Il a assurément mis la barre très haute. Mais je suis convaincu qu'il va répéter ses exploits. Un joueur ne peut pas être aussi dominant durant toute une saison et s'effacer par la suite.»

Patrick Lalime partage l'avis de Van Allen. «Je ne suis pas inquiet. Il a ça en-dedans de lui. Il faut toujours se souvenir que la saison est longue», a rappelé le gardien des Sénateurs.

Théodore avoue qu'il n'éprouve pas beaucoup de plaisir ces temps-ci. Il est toutefois convaincu que les choses vont finir par se replacer.

«Ce n'est pas la première fois que j'éprouve des problèmes, dit-il. J'ai vécu ça il y a deux ans quand j'avais manqué le camp d'entraînement. Je vois ça maintenant comme un défi. Plus tard, le vent va tourner de bord. Ce n'est pas le temps de paniquer. C'est lorsqu'on panique qu'on peut perdre le contrôle.»

Michel Therrien et son adjoint Ronald Melanson se sont entretenus avec Théodore. L'entraîneur souhaite que son gardien parvienne à se détendre davantage.

Selon Melanson, la pression n'explique pas les problèmes de Théodore.

«Ce n'est pas une question de pression, assure-t-il. Au cours de l'été, il a cherché à faire plaisir à tout le monde. Maintenant, il veut trop en faire. Il doit plutôt apprendre à relaxer.»

En cinq matchs, Théodore présente une moyenne de 4,38 et un pourcentage d'efficacité de ,833.