Série mondiale - Première défaite de Rodriguez

San Francisco - K-Rod est humain, après tout. Francisco Rodriguez a été le lanceur perdant du quatrième match de la Série mondiale, victime d'un point non mérité à la huitième manche, ce qui a permis aux Giants de San Francisco de disposer des Angels d'Anaheim 4-3 et d'égaler la série 2-2.

La recrue de 20 ans avait lancé à huit des douze matchs de son équipe en séries et les Angeles les avaient tous remportés.

Le receveur Bengie Molina, qui a laissé passer une balle qui a mené au point victorieux, n'a pas hésité à prendre le blâme de la seule défaite de Rodriguez en octobre.

«Il a été formidable. J'ai raté un jeu et ils ont marqué, a-t-il dit. Je prends le blâme. J'ai été horrible aujourd'hui [mercredi] et j'ai déjà hâte au prochain match.»

Molina a laissé échapper une balle glissante après un simple de J. T. Snow, qui a ainsi pu filer au deuxième coussin. Celui-ci a ensuite été retiré sur un petit ballon hors lignes, mais David Bell a suivi avec le simple victorieux.

«Cette balle a tellement coupé, a dit Rodriguez à propos de l'erreur de Molina. Il n'a pas eu la chance de l'attraper, la balle a bougé trop tard.» Le gérant Mike Scioscia, un ancien receveur, a aussi excusé Molina.

Samedi, Rodriguez était devenu le plus jeune lanceur à remporter une victoire en Série mondiale lorsqu'il avait blanchi les Giants pendant trois manches à l'aide de seulement 26 lancers, dont 22 prises.

Mercredi, il a eu besoin de 30 lancers en deux manches, dont 18 prises, retirant Barry Bonds sur un roulant après que ce dernier eut reçu trois buts sur balles intentionnels.

Mais il ne semblait pas aussi dominant.