Vermette garde confiance malgré les départs

Ottawa — Les Sénateurs d'Ottawa seront-ils moins intimidants sans Zdeno Chara et Martin Havlat? Sans doute. Seront-ils moins efficaces? Pas sûr, fait valoir Antoine Vermette qui entrevoit la prochaine saison avec beaucoup d'optimisme.

«L'an dernier, on avait une très bonne équipe sur papier. Sauf qu'on a été incapables d'atteindre notre objectif final, rappelle-t-il en faisant référence à l'élimination des Sénateurs face aux Sabres de Buffalo. On a perdu de bons joueurs, c'est vrai. Chara représente une lourde perte, reconnaît l'attaquant des Sénateurs. Mais l'équipe demeure solide. Il y a des jeunes qui sont en pleine ascension.»

Parmi ces jeunes, on note Jason Spezza, mais aussi Mike Fisher, Patrick Eaves, Chris Kelly et Vermette lui-même.

«Pour l'équipe, c'était décevant de perdre Havlat, dit Vermette. Mais son départ va donner de belles occasions aux jeunes. Personnellement, j'aimerais bien avoir plus de responsabilités en attaque», ajoute le patineur de St-Agapit qui a marqué 21 buts la saison dernière.

Le centre no 2

Les Sénateurs ont aussi perdu le vétéran Bryan Smolinski. Son départ a laissé un vide au centre du deuxième trio. L'entraîneur Bryan Murray a tenté plusieurs expériences au camp. Le Russe Alexeï Kaigorodov a été pressenti pour occuper le poste entre Daniel Alfredsson et Peter Schaefer. Mais les résultats ne sont pas concluants. En fait, Kaigorodov pourrait même entreprendre la saison dans la Ligue américaine.

«Il progresse, note Murray. C'est toujours possible qu'il joue à Ottawa.»

Le candidat idéal semble être Fisher. Mercredi soir à Toronto, il a marqué un but et récolté trois aides dans la victoire des Sénateurs.

«Fisher a un bon camp, dit Murray. Il manque un peu de créativité en attaque, mais c'est un bon patineur qui apporte de l'énergie à son trio. Son coup de patin lui permet aussi d'exercer un bon échec-avant. Dans ce sens, il complète bien le travail d'Alfredsson.»

La ligne bleue

Les Sénateurs risquent d'être plus vulnérables en défense où Chara assurait une présence certes imposante. Wade Redden sera le meneur de jeu, secondé par Chris Phillips, Andreï Meszaros, Anton Volchenkov et Christoph Schubert. Les Sénateurs ont aussi fait l'acquisition de Joe Corvo (Los Angeles) et Tom Preissing (San Jose), deux défenseurs capables de faire circuler la rondelle. Malheureusement, Corvo ne pourra entreprendre la saison en raison d'une fracture à un pied.

«On a une bonne équipe, répète Vermette. Je ne suis pas inquiet.»