Athlétisme - Le coureur de fond Phil Latulippe s'éteint à 87 ans

Cabano — Phil Latulippe, reconnu comme le doyen de la course de fond au Canada, est décédé dimanche à l'âge de 87 ans.

Ken Cleary, le gendre de Latulippe, a précisé que le décès est survenu dimanche à l'hôpital Notre-Dame-du-Lac, à environ 200 kilomètres au nord-est de Québec.

Il y avait été admis le 13 septembre pour des examens après s'être plaint d'un malaise. Il a été victime de plusieurs accidents vasculaires cérébraux pendant son hospitalisation et il a sombré dans le coma mercredi dernier, a précisé Cleary.

Né le 16 mars 1919, à Cabano, dans le Bas-Saint-Laurent, Latulippe était un vétéran des Forces armées canadiennes. Il s'est décidé à faire de la course de fond à l'âge de 48 ans quand il a mis de côté son verre de bière au mess à Petawawa, en Ontario, et il a pris la résolution de retrouver la forme qu'il avait à ses jeunes années comme parachutiste.

Petit homme nerveux qui ne faisait que cinq pieds huit et 130 livres, Latulippe a participé pendant presque quatre décennies à des épreuves d'endurance en tous genres, dont en patinage et en ski de fond.

Cleary a souligné qu'il avait établi plusieurs records nationaux et mondiaux et qu'il continuait à inscrire des records pour son groupe d'âges.

Latulippe faisait des ultra-marathons sa spécialité, des épreuves beaucoup plus longue qu'un marathon.

Il a notamment complété quatre longues randonnées sur les routes canadiennes, la première d'une distance de 6445 kilomètres en 1979, l'année de ses

60 ans. Il a effectué les autres, encore plus longues, en 1981, 1984 et 1989.

Cleary a révélé que Latulippe a amassé plus de deux millions de dollars pour diverses causes caritatives par le biais de sa propre fondation, la Fondation Phil Latulippe. Il a été décoré de l'Ordre du Canada en 1984 et de l'Ordre du Québec en 2004.

En plus de son épouse Lucie Lavoie, il laisse dans le deuil sa fille Anne Marie d'Ottawa.

Ses funérailles auront lieu vendredi à Cabano, pas très loin de Notre-Dame-du-Lac.