Coupe Ryder - L'Europe bat les États-Unis

Les golfeurs européens ont célébré leur victoire hier, après avoir remporté la coupe Ryder en Irlande.
Photo: Agence Reuters Les golfeurs européens ont célébré leur victoire hier, après avoir remporté la coupe Ryder en Irlande.

Straffan, Irlande — Pour les Européens, cela n'avait pas d'importance d'être considérés comme les négligés ou comme les favoris.

L'équipe européenne voulait gagner pour Darren Clarke et le souvenir de son épouse, pour leur capitaine qui a agi par instinct, pour eux-mêmes. Montrant sa meilleure formation de l'histoire, l'Europe a aisément cheminé vers un gain de 18 et demi contre 9 et demi contre les États-Unis, hier, pour remporter une troisième coupe Ryder consécutive.

Le score final égalait la marge de victoire record de l'événement, établie il y a deux ans. L'Europe l'avait alors emporté par un score identique au Michigan, après un triomphe de 15 et demi contre 12 et demi en Angleterre en 2002.

Seul un geste d'esprit sportif de l'Europe a empêché que ne soit établie une marge record de victoire à la compétition, selon la formule instaurée en 1979. J.J. Henry devait réussir un roulé de 25 pieds pour diviser son affrontement contre Paul McGinley, et ce dernier a concédé le coup.

Luke Donald a réussi un roulé de 10 pieds pour une normale qui donnait 14 points à l'Europe, ce qui était suffisant pour que le Vieux Continent garde le titre. Peu de temps, Henrik Stenson a aussi remporté son match pour mettre la touche finale à la victoire des siens.

La célébration était très émotive pour Clarke, qui n'était pas certain s'il devait jouer après le décès de sa femme Heather des suites d'un cancer, le 13 août. Il n'avait pas joué depuis près de deux mois alors qu'il tentait de composer avec la perte de Heather, qui laissait derrière elle son époux et leurs deux jeunes garçons.

Mais Clarke a accepté d'être le choix du capitaine Ian Woosnam, et il a gagné tous les matches qu'il a disputés.

Après avoir défait Zach Johnson au 16e trou, Clarke s'est effondré en larmes, posant la tête contre l'épaule de son caddie Billy Foster avant d'aller donner une chaude accolade à Woosnam.

«Ça m'a apporté beaucoup que les gens me montrent à quel point ils étaient là pour moi, a dit Clarke. Et ça m'a amené beaucoup de voir qu'ils pensaient à Heather. Je l'apprécie grandement. La semaine a été difficile. Dès mes premières minutes ici, j'étais déterminé à être prêt, et je l'ai été.»

Clarke a bénéficié d'une aide importante de son équipe.

«Je ne sais pas si l'Europe a déja mieux joué que cette semaine, a mentionné le capitaine américain Tom Lehman. Nous sommes arrivés ici préparés, très préparés, mais je suppose que ça n'a pas été suffisant.»

L'Écossais Colin Montgomerie a remporté le match initial, égalant un record de la coupe Ryder avec six gains individuels. L'Espagnol Sergio Garcia aurait pu devenir le premier Européen à compiler une fiche de 5-0 en coupe Ryder, mais il s'est incliné 4 et 3 devant Stewart Cink, qui a amorcé la journée avec quatre oiselets en cinq trous.

Montgomerie n'a jamais tiré de l'arrière après le troisième trou contre David Toms, signant finalement un gain par un trou. Le Britannique Paul Casey est demeuré invaincu lors de la compétition en battant Jim Furyk 2 et 1.

L'Américain Scott Verplank a réussi un trou d'un coup au 14e pour battre Padraig Harrington. Tiger Woods a vaincu Robert Karlsson 3 et 2 pour terminer la compétition avec un dossier de

3-2.

Phil Mickelson n'a pu faire mieux qu'une fiche de 0-4-1. Il n'a gagné qu'un seul match à ses deux dernières présences à la coupe Ryder.