Devant les buts des Maple Leafs - Aubin espère seconder Raycroft

Toronto — Les Maple Leafs de Toronto ont réglé — du moins l'espèrent-ils — la question du gardien titulaire en faisant l'acquisition d'Andrew Raycroft des Bruins de Boston. Reste à voir qui le secondera. La lutte se fait entre Jean-Sébastien Aubin et Mikael Tellqvist. Il y a aussi Justin Pogge sur qui l'organisation fonde de grands espoirs. Mais il est jeune (20 ans) et les Leafs devraient l'envoyer faire ses classes dans la Ligue américaine.

Avant le début du camp, Aubin croyait avoir une longueur d'avance sur Tellqvist en raison de son rendement de fin de saison. L'ancien deuxième choix des Penguins de Pittsburgh a maintenu un dossier de 9-0-2 à Toronto après son rappel des Marlies. Un peu plus et il permettait aux Leafs d'accéder aux séries.

«Nous sommes deux pour le même poste. Il y en a un qui va écoper», reconnaît Aubin, qui a joué junior à Sherbrooke, Moncton et Laval. «Je croyais pourtant n'avoir plus rien à prouver. Faut croire que je fais partie de ces joueurs qui ont toujours tout à prouver, année après année. Que mon dossier soit de 20-2-3 ou de 2-20-3. Pour moi, on dirait qu'il n'y a pas de différence.» Ses performances en 2005-2006 ont quand même été reconnues, les Leafs lui ayant consenti un contrat de la Ligue nationale (550 000$ US) au cours de l'été. Mais ce contrat ne lui assure pas sa place à Toronto. Les Leafs ont en effet trois options. Ils peuvent le garder dans la Ville-Reine — un ménage à trois est même possible —, l'échanger ou encore l'offrir au ballottage avec l'intention de le retourner dans la Ligue américaine. Aubin a la chance de retrouver Paul Maurice qui l'a dirigé la saison dernière chez les Marlies.

«L'entraîneur me connaît, c'est une bonne chose, dit-il. Il sait que je peux bien jouer quand l'enjeu est élevé.» Aubin, âgé de 29 ans, n'a pas ménagé les efforts pour obtenir le poste d'adjoint. Cet été, il est venu à Toronto s'entraîner pendant deux semaines sous la direction du responsable des gardiens des Leafs Steve McKichan. «Je travaille fort et j'espère seulement bien faire lorsqu'on me fera signe», dit Aubin, qui devait affronter le Canadien, hier soir, au Air Canada Centre.

Lors de sa seule présence en match préparatoire, Tellqvist a réalisé 33 arrêts dans la victoire de 3-1 des Leafs contre les Sénateurs d'Ottawa. «Ma situation ne m'empêche pas de dormir, assure-t-il. Je commence à connaître la business. Ca ne donne rien de m'en faire. Ils savent ce qu'ils veulent. J'espère seulement faire partie de leurs plans et qu'à la fin, mon numéro va sortir du boulier.»