Le Canadien retranche une quinzaine de joueurs

Le Canadien a procédé à une première réduction de personnel à son camp d'entraînement, hier, réaffectant 12 joueurs au camp des Bulldogs de Hamilton, qui s'ouvre samedi, en plus de retourner trois jeunes dans les rangs juniors.

«À compter de maintenant, ça commence à être un peu plus sérieux, a affirmé l'entraîneur Guy Carbonneau. Dans les deux matchs contre les Bruins de Boston, on a utilisé plusieurs jeunes. On leur a donné des bonbons. Le temps des petits bonbons est terminé. C'est le temps de voir ce que les gars ont dans le corps.»

Trente-huit joueurs sont toujours au camp, incluant les trois blessés (Francis Bouillon, Jean-Philippe Côté et Mikhail Grabovski).

Le Bélarus Grabovski a subi une légère dislocation d'une épaule au cours du match contre les Bruins de Boston, mercredi. La durée probable de sa convalescence demeure inconnue.

On ne retrouve aucune véritable surprise au sein de la liste des 12 joueurs rétrogradés dans la Ligue américaine.

Il s'agit du gardien de but Cédrick Desjardins, les attaquants Michaël Lambert, Mathieu Aubin, Matt D'Agostini, Eric Manlow, Duncan Milroy, Gregory Stewart, Cory Urquhart, Jimmy Bonneau et Francis Lemieux (blessé), ainsi que les défenseurs Jon Gleed et Andrew Archer (blessé).

Les plus jeunes — Desjardins, Aubin, D'Agostini, Stewart et Gleed — ont tout à prouver dans un calibre de jeu supérieur.

Pour les autres, âgés de 22 ou plus, il commence à se faire tard.

«Certains ont progressé, d'autres ont plafonné. Il y en a qui auraient pu en faire davantage, a noté Carbonneau. Je leur ai dit qu'ils devaient afficher plus d'émotivité et montrer un plus grand désir de bien faire. Il aurait fallu qu'ils se démarquent dans le groupe. Ils ne l'ont pas fait.»

Les renvois à leur équipe junior respective du défenseur Mathieu Carle (Acadie-Bathurst - LHJMQ) ainsi que des attaquants Ben Maxwell (Kootenay - Ouest) et Sergei Kostitsyn (London - Ontario) n'étaient qu'une formalité.

Carle et Maxwell, âgés de 18 ans seulement, ont fait très bonne impression. Ils ont reçu leurs bonbons en prenant part chacun à une rencontre préparatoire, contrairement au jeune Kostitsyn.

«Carle et Maxwell se sont comportés comme de véritables professionnels. J'ai apprécié leur attitude, a commenté Carbonneau. C'est sûr qu'ils étaient nerveux, ils ont commis quelques erreurs, mais ils n'étaient pas trop perdus sur la glace.»

Pour ce qui est de Kostitsyn, Carbonneau a jugé qu'il n'avait pas prouvé être suffisamment prêt pour voir de l'action de la LNH. «Il doit être déçu, mais il ne m'a pas assez impressionné pour mériter de disputer un match hors-concours.»

Kostitsyn, âgé de 19 ans, avait manifesté le désir, au cours du tournoi des recrues à Toronto la semaine dernière, de faire le saut dans la Ligue américaine dès cette saison, comme les règlements le permettent.