C'est Théodore qui affrontera Mario

«Vous trouvez ça drôle vous autres!» Michel Therrien riait lui aussi, mais il trouve visiblement moins drôle tout ce cinéma au sujet du choix de ses gardiens. La première question posée à son point de presse d'hier avait été simplement: «Alors ça va être qui le gardien?»

«C'est correct que vous trouviez ça drôle, a poursuivi l'entraîneur du Canadien en guise de réponse. C'en est rendu là.»

«C'est José Théodore qui va avoir le défi d'affronter les Penguins et de s'assurer qu'on continue à ramasser des points au classement», a enchaîné Therrien en donnant la réponse que tous avaient prévu.

«Jeff [Hackett] a été très bon samedi [contre Toronto], a insisté Therrien, et on est très content d'avoir pris la décision de le faire jouer même si on s'est fait questionner à gauche et à droite. Mais on a aussi vu comment José s'est entraîné, on le sent prêt pour effectuer un retour demain et c'est là dessus qu'on se base.

«On est dans une belle situation de pouvoir compter sur deux gardiens capables de performer. On a toujours dit que José était notre gardien numéro 1, on lui a donné une semaine pour bien se préparer, bien s'entraîner, et on le sent prêt.»

Therrien a encore affirmé que la fiche des gardiens contre les Penguins (7-3-0 pour Théodore contre 5-6-3 pour Hackett) n'avait rien à voir puisque si c'était un facteur, Hackett n'aurait jamais affronté les Red Wings de Detroit étant donné sa fiche de 1-12-1 et une moyenne de 4,06 en carrière contre eux avant jeudi dernier.

«On a juste jugé que le moment était bien choisi de ramener José», a répété l'entraîneur.

Quand il a rencontré les médias, Théodore a affirmé qu'il ne savait pas encore qui l'entraîneur avait choisi pour affronter Mario Lemieux et les Penguins.

«L'équipe va bien et c'est ça qui est important. De mon côté, mes deux derniers matchs ont moins bien été mais il ne faut pas vivre dans le passé. Il faut oublier ça et regarder le prochain match.»

Théodore, se doutait bien qu'il allait être désigné pour le match de ce soir, et il sait qu'il aura intérêt à être bon.

Donald Audette rassuré

Par ailleurs, Donald Audette a rencontré André Savard, hier matin, et le directeur général du Canadien lui a confié qu'il n'avait pas l'intention de l'échanger. Audette a donc hâte qu'on passe à autre chose, lui qui avoue avoir été surpris de l'ampleur qu'a pris toute cette histoire après que Jacques Demers eut déclaré que le Canadien l'avait offert à toutes les équipes de la Ligue nationale.

«Il n'y a jamais rien de garanti, mais moi je n'ai pas l'intention de partir et eux n'ont pas l'intention de m'échanger», a précisé Audette, qui affirme avoir eu réponse à ses questions, à savoir si on voulait de lui ici.

L'attaquant sera en quête d'un premier point en six matchs, ce soir, face aux Penguins. «Les choses ne vont pas très bien pour moi. Mais il ne faut pas virer fou après cinq matchs», a-t-il dit en résumé.

Audette a aussi rencontré son entraîneur. «Il est venu me voir avant le match de samedi et nous avons eu une petite discussion. Mais honnêtement, pas plus que ça, a dit Michel Therrien. J'ai aimé ce que j'ai vu de lui lors du dernier match [contre Toronto]. Il a joué avec beaucoup plus d'énergie.

«On sentait qu'il travaillait, il allait beaucoup plus au filet. Ce sont ces choses-là qu'il doit faire s'il veut ramasser des buts et des passes.»